Marois milite contre l'indépendance, selon Option nationale

Sol Zanetti, chef d'Option nationale... (Photo Pascal Ratthé, Le Soleil)

Agrandir

Sol Zanetti, chef d'Option nationale

Photo Pascal Ratthé, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Option nationale a appelé le Parti québécois à cesser la «campagne de démobilisation» qu'il mènerait envers la souveraineté du Québec, hier.

«L'électorat se fait chaque jour rappeler par le PQ à quel point le Québec n'est pas mûr pour son indépendance», a dénoncé le chef Sol Zanetti par voie de communiqué. Il dit vouloir «rappeler à l'ordre» Pauline Marois parce que «cette situation doit cesser».

L'ancien parti de Jean-Martin Aussant est farouchement indépendantiste. 

Son chef ne goûte d'ailleurs pas les comparaisons entre un éventuel référendum sur la souveraineté du Québec et «un épouvantail à moineaux» formulées par Pierre Karl Péladeau. 

«La seule façon de faire émerger la confiance des Québécois envers un enjeu tel que l'indépendance de notre nation, c'est d'être clair, convaincu et assumé», a affirmé M. Zanetti.

Option nationale présente des candidats dans 116 circonscriptions du Québec.




publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer