Legault dénonce les «vannes ouvertes» en immigration

Le chef caquiste François Legault a fait valoir... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

Le chef caquiste François Legault a fait valoir que le taux de chômage est de 11,5% chez les immigrants récents, ce qui est beaucoup plus élevé que le taux de 7,8% à l'échelle de la province.

Photo David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Québec ferait erreur de «laisser les vannes ouvertes» en matière d'immigration, a affirmé le chef caquiste François Legault, vendredi matin.

Un gouvernement de la Coalition avenir Québec donnerait un coup de frein à l'immigration le temps de mieux arrimer les critères d'admission aux besoins des entreprises.

«À court terme, ce serait une erreur de laisser les vannes ouvertes comme elles sont là», a déclaré M. Legault, qui prenait la parole devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Le chef caquiste a fait valoir que le taux de chômage est de 11,5% chez les immigrants récents, ce qui est beaucoup plus élevé que le taux de 7,8% à l'échelle de la province.

Selon lui, les nouveaux arrivants auront plus de facilité à s'intégrer si ceux qui sont admis ont les compétences qui correspondent aux besoins du marché du travail.

«Si demain matin, on disait qu'on est plus exigeants sur répondre aux besoins du marché du travail, malheureusement, dans la pratique, ça voudrait dire réduire le nombre d'immigrants», a dit M. Legault.

Le Québec a accueilli 55 000 immigrants en 2012. M. Legault a fait valoir que la très grande majorité s'est établie à Montréal. À ce rythme, dit-il, les nouveaux arrivants ajouteront un demi-million d'habitants à Montréal en 10 ans.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer