Propos osés: une employée caquiste renvoyée

Cet avant-midi, François Legault a déploré l'erreur de... (Photo Paul Chiasson, La Presse Canadienne)

Agrandir

Cet avant-midi, François Legault a déploré l'erreur de jugement de l'attachée de presse de sa députée.Elle a participé à la ligne ouverte «en toute connaissance de cause» et «en pleine campagne électorale», a souligné M. Legault, sans pouvoir réprimer un petit rire. «C'est un clair manque de jugement.»

Photo Paul Chiasson, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une attachée de presse caquiste a perdu son emploi, hier, après avoir discuté de sa vie sexuelle sur les ondes d'une radio de Québec en pleine campagne électorale.

Selon François Legault, la jeune femme a fait preuve d'un «manque de jugement» impardonnable.

Audrey Croteau, âgée de 24 ans, a participé volontairement à un segment de l'émission des Justiciers masqués. Elle s'est identifiée comme membre du personnel de la députée sortante de Charlesbourg.

Dans le cadre d'un jeu, Mme Croteau devait répondre aux questions très indiscrètes des deux animateurs. Elle a notamment révélé ses préférences en matière sexuelle et la couleur de ses sous-vêtements.

Les animateurs ont fait plusieurs références à l'affiliation partisane de la jeune femme, sans qu'elle ne bronche.

Selon la CAQ, Audrey Croteau a été mise à pied dès que certaines informations ont pu être confirmées, hier en fin de journée.

«Un clair manque de jugement»

Cet avant-midi, François Legault a déploré l'erreur de jugement de l'attachée de presse de sa députée.

Elle a participé à la ligne ouverte «en toute connaissance de cause» et «en pleine campagne électorale», a souligné M. Legault, sans pouvoir réprimer un petit rire. «C'est un clair manque de jugement.»

Le chef a affirmé que les propos de la jeune femme ne sont pas comparables aux photos du candidat de la CAQ de Rimouski dans le plus simple appareil qui se sont retrouvées sur les réseaux sociaux.

Mme Croteau «a fait ça dans les derniers jours. On ne peut pas alléguer que c'est une erreur de jeunesse», a fait valoir le chef caquiste. «Dans l'autre cas, c'était une erreur de jeunesse. Il avait 16 ans.»




publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer