La crédibilité d'un candidat libéral mise à mal

Tommy Pageau... (Photo tirée du site du PLQ)

Agrandir

Tommy Pageau

Photo tirée du site du PLQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Jonquière, Tommy Pageau, a menti à un assureur pour tenter d'obtenir une indemnisation plus généreuse, a conclu un juge de la Cour du Québec. Dans son jugement de 2010, le magistrat en vient même à douter que le jeune homme ait été victime d'un vol.

Tommy Pageau a intenté en février 2007 une poursuite de 27 000$ contre Axa Assurances, qui refusait de l'indemniser après la disparition de son camion et de son véhicule tout-terrain. Au terme du procès, le juge a mis en doute la crédibilité du jeune homme: «Le Tribunal n'est pas convaincu [...] que le demandeur a véritablement été victime d'un vol», ajoutant que celui-ci avait fait des «déclarations mensongères».

Durant le procès, le juge Pierre Lortie a relevé de nombreuses contradictions dans la version de Tommy Pageau, notamment sur le prix d'achat du camion et le kilométrage apparaissant sur l'odomètre. «Seule explication logique: le demandeur a gonflé les chiffres pour obtenir une indemnité plus élevée», conclut-il.

Nos appels à Tommy Pageau sont restés sans réponse. C'est plutôt le Parti libéral qui a rappelé La Presse pour assurer que les vérifications d'usage avaient été menées. «Avant d'accepter sa candidature, on a fait des vérifications. Cette histoire était ressortie, mais ne causait pas de problème», a indiqué Stéphane Gosselin, porte-parole du PLQ.

Coup d'éclat

L'histoire au coeur du procès intenté par Tommy Pageau s'est déroulée le 10 juin 2006. Celui qui avait alors 24 ans avait planifié un coup d'éclat pour le bal des finissants de sa copine, qui célébrait alors la fin de son secondaire. Il avait prévu l'amener à sa soirée en VTT, pour faire une «arrivée flamboyante».

Auparavant, le jeune homme avait toutefois, en après-midi, un match de football où il s'est rendu en camion, le tout-terrain fixé dans la boîte. C'est à cet endroit qu'il dit avoir constaté le vol de ses véhicules.

L'assureur a rapidement eu des doutes sur cette histoire et a décidé de confier une enquête à un expert en sinistre. Alors que Tommy Pageau affirmait avoir acheté le camion six mois plus tôt pour 6500$, avec 180 000 km à l'odomètre, l'enquête a plutôt démontré que le camion avait été acquis pour 4200$ et que celui-ci avait roulé plus de 220 000 km.

Plusieurs autres éléments ont également mis à mal la crédibilité de Tommy Pageau. Alors que le jeune homme disait avoir étudié deux ans à l'Université Bishop's, il a admis lors du procès y avoir étudié seulement six mois. Le juge a aussi souligné que Tommy Pageau, qui disait revendre régulièrement des véhicules d'occasion, «ne déclarait pas ses profits à l'impôt».

En tant que candidat libéral dans Jonquière, Tommy Pageau fait face à un poids lourd du Parti québécois. Il affronte en effet Sylvain Gaudreault, actuel ministre des Affaires municipales et des Transports, député depuis 2007.




publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer