L'équipe de Legault sur la touche

François Legault, chef de la CAQ... (David Boily, La Presse)

Agrandir

François Legault, chef de la CAQ

David Boily, La Presse

(Sainte-Catherine) L'équipe de François Legault admet que le débat quasi référendaire qui fait rage depuis quelques jours la force à regarder le train passer, mais elle se réjouit de voir la campagne péquiste «dérailler» sur ce sujet.

«On est un peu dans un no man's land pour le moment», reconnaît-on au sein de l'équipe de campagne. « Mais il faut persister et passer à travers l'orage.»

Le chef lui-même en convient, à mots plus couverts. «C'est certain que quand on commence à parler de référendum, il y en a certains qui reviennent dans leurs vieilles habitudes », avait-il expliqué, jeudi, après un mauvais sondage en provenance de Québec. La polarisation fait mal au parti. En attendant que l'« orage » passe, François Legault martèle les mêmes expressions : «vieux débats», «vieilles chicanes». Quiconque aborde la question nationale est « complètement déconnecté ».

L'équipe de Legault voudrait aussi qu'il martèle encore davantage son « cadeau fiscal » de 1000$ par famille, afin de bien marquer sa différence et son refus d'entrer dans la mêlée référendaire. «On va continuer dans notre stratégie. Est-ce que ça va émerger avant le 7 avril ?», s'interroge-t-on à la CAQ. Peu importe la réponse à cette question, «il n'est pas question de changer de stratégie. Ça passe ou ça casse, [...] on n'a pas assez de temps pour changer de discours».




la boite:2512870:box

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer