L'équipe de Legault sur la touche

François Legault, chef de la CAQ... (David Boily, La Presse)

Agrandir

François Legault, chef de la CAQ

David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sainte-Catherine) L'équipe de François Legault admet que le débat quasi référendaire qui fait rage depuis quelques jours la force à regarder le train passer, mais elle se réjouit de voir la campagne péquiste «dérailler» sur ce sujet.

«On est un peu dans un no man's land pour le moment», reconnaît-on au sein de l'équipe de campagne. « Mais il faut persister et passer à travers l'orage.»

Le chef lui-même en convient, à mots plus couverts. «C'est certain que quand on commence à parler de référendum, il y en a certains qui reviennent dans leurs vieilles habitudes », avait-il expliqué, jeudi, après un mauvais sondage en provenance de Québec. La polarisation fait mal au parti. En attendant que l'« orage » passe, François Legault martèle les mêmes expressions : «vieux débats», «vieilles chicanes». Quiconque aborde la question nationale est « complètement déconnecté ».

L'équipe de Legault voudrait aussi qu'il martèle encore davantage son « cadeau fiscal » de 1000$ par famille, afin de bien marquer sa différence et son refus d'entrer dans la mêlée référendaire. «On va continuer dans notre stratégie. Est-ce que ça va émerger avant le 7 avril ?», s'interroge-t-on à la CAQ. Peu importe la réponse à cette question, «il n'est pas question de changer de stratégie. Ça passe ou ça casse, [...] on n'a pas assez de temps pour changer de discours».




publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer