Péladeau ne doit pas vendre ses actions, croient Duceppe et Parizeau

Pierre Karl Péladeau, l'actionnaire de contrôle de Québecor,... (Photo Pascal Ratthé, Archives Le Soleil)

Agrandir

Pierre Karl Péladeau, l'actionnaire de contrôle de Québecor, a promis de placer ses actions dans une fiducie sans droit de regard s'il est élu dans Saint-Jérôme.

Photo Pascal Ratthé, Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Bécancour) Gilles Duceppe, Jacques Parizeau et d'autres d'anciens politiciens appuient Pierre-Karl Péladeau, qui refusera de vendre ses actions de Québecor s'il est élu député péquiste de Saint-Jérôme.

Gilles Duceppe et Jacques Parizeau... (Photo Graham Hughes, Archives PC) - image 1.0

Agrandir

Gilles Duceppe et Jacques Parizeau

Photo Graham Hughes, Archives PC

«Exiger de Pierre-Karl Péladeau qu'il vende ses parts d'une entreprise fondée par son père nous semble excessif, d'autant plus qu'un tel scénario déboucherait sans doute sur la perte de contrôle, par le Québec, d'un fleuron de notre industrie culturelle et par le fait même, du siège social d'une entreprise à l'importance vitale», écrivent les signataires.

La lettre est une initiative de Gilles Duceppe, ex-chef du Bloc québécois aujourd'hui chroniqueur au Journal de Montréal. Le Parti québécois n'est pas derrière l'initiative, a assuré un porte-parole du parti.

Les autres signataires: Lise Payette, Louise Harel, Lisette Lapointe, Viviane Barbot, Bernard Landry, Jean Garon, Jean Doré, Jean-Paul L'Allier, Gérald Larose et Marc Laviolette.

Le commissaire à l'éthique et à la déontologie de l'Assemblée nationale devra se prononcer sur ce cas sensible. M. Péladeau, l'actionnaire de contrôle de Québecor, a promis de placer ses actions dans une fiducie sans droit de regard, comme l'exige le code d'éthique. Mais il refuse de les vendre et pourrait donc devenir à la fois ministre et actionnaire principal de la plus grande entreprise de presse au Québec. Les libéraux et caquistes lui demandent de vendre maintenant ses actions, avant même d'attendre une décision du commissaire.

Sans vouloir dire que M. Péladeau devrait vendre ses actions, l'ex jurisconsulte de l'Assemblée, Claude Bisson, a affirmé hier que la fiducie ne suffirait pas à prévenir tous les risques d'apparence de conflit d'intérêts.

«Il existe un code d'éthique, qui est appuyé par tous les partis, et M. Péladeau s'engage à le respecter. Alors c'est satisfaisant, je ne vois pas le problème», a affirmé M. Duceppe en interview avec La Presse.

Il se réjouit de l'arrivée en politique annoncée dimanche du célèbre homme d'affaires. «On veut que les gens de qualité s'investissent dans la vie publique. Des entrepreneurs fédéralistes le font, et on a un autre souverainiste qui l'a fait. C'est une bonne chose».

Si M. Péladeau vendait ses actions, le Québec risquerait de perdre un siège social, craint-il. «Et ce serait mauvais aussi pour notre culture», dit-il. 

Entre la vigilance et la confiance

«Tout en demeurant vigilants, nous invitons tout le monde à faire confiance aux institutions et, au lieu de s'attaquer à un homme ayant choisi l'engagement politique, saluons son geste!», lit-on dans la lettre.

«Toute partisanerie mise à part, nous croyons qu'il faut saluer la décision de l'ancien dirigeant de Québécor, de même que celle de toutes les femmes et de tous les hommes qui font ce choix. Bien sûr, dans ce cas précis des inquiétudes bien légitimes ont fait surface au sujet de l'indépendance des médias d'information. M. Péladeau a quitté toutes ses fonctions, il s'est engagé à placer ses avoirs dans une fiducie sans droit de regard et à respecter les lignes directrices du code d'éthique de l'Assemblée nationale. De leur côté, les dirigeants des médias concernés ont réaffirmé leur indépendance vis-à-vis des acteurs politiques. Pour ce qui est des professionnels de l'information, il nous semble que laisser entendre qu'ils ne seraient pas en mesure d'agir en toute objectivité fait peu de cas de leur professionnalisme.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer