Québec solidaire se prédit au moins 4 députés

Québec solidaire a bon espoir de faire élire... (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Québec solidaire a bon espoir de faire élire ses députés dans Mercier, Gouin, Sainte-Marie-Saint-Jacques et Laurier-Dorion, voire dans Taschereau et Hochelaga-Maisonneuve.

Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

Partager

Québec solidaire souhaite l'élection d'un gouvernement minoritaire du Parti québécois afin de détenir la balance du pouvoir avec les quatre à six candidats qu'il espère faire élire demain. Les co-chefs Amir Khadir et Françoise David assurent qu'ils agiront «de manière responsable» pour éviter de replonger rapidement le Québec en élection.

«Ça serait formidable un gouvernement péquiste faiblement minoritaire, c'est-à-dire à qui il ne manque que quelques circonscriptions pour former un gouvernement majoritaire. Et dans ces circonscriptions qui leur manquent, il y aurait les députés solidaires. Je ne souhaite pas un gouvernement avec 50 députés. On est des gens responsables, on veut que ça marche», a indiqué Françoise David, qui tente se faire élire dans Gouin.

S'ils détiennent la balance du pouvoir, les élus solidaires feraient tout en leur pouvoir afin de mettre en échec le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, qui a d'ores et déjà prévenu qu'il ne serait pas patient avec un gouvernement minoritaire. «Les gens ne veulent pas d'une autre élection. Ce serait irresponsable. Ce sont des gens assoiffés de pouvoir qui disent ça. On va travailler de manière suffisamment claire pour que tout gouvernement minoritaire en place sache que, s'il agit de manière responsable pour l'amélioration de la qualité de vie des gens, il peut compter sur nous», a précisé Amir Khadir.

Même s'il souhaite l'élection d'un gouvernement minoritaire, le co-chef de Québec solidaire ne croit pas qu'un gouvernement de coalition pourrait être mis sur pied, estimant que le système politique du Québec l'en empêche. Il ne demande pas non plus à ce qu'un membre de Québec solidaire soit nommé ministre pour assurer la stabilité du gouvernement. «Il y a assez de candidats dans les autres partis qui rêvent d'être ministres qu'on ne va pas leur enlever leur limousine».

Après l'élection de son tout premier député en 2008, Québec solidaire s'estime maintenant mûr pour voir de quatre à six de ses candidats siéger à l'Assemblée nationale. Amir Khadir se dit confiant de voir sa formation l'emporter dans les circonscriptions de Mercier -où il se présente-, Gouin, Laurier-Dorion et Sainte-Marie-St-Jacques. Celui-ci estime que son parti pourrait également causer la surprise dans Hochelaga-Maisonneuve et à Québec, dans Taschereau.

Si certains voient également Rosemont basculer dans le camp solidaire, Françoise David admet que le candidat péquiste Jean-François Lisée sera difficile à défaire.

Québec solidaire dit se méfier des sondages qui auraient tendance à sous-estimer ses appuis. Amir Khadir avance même que sa formation dispose d'une prime «terrain» qui pourrait aider plusieurs de ses candidats à être élus. «Si on se fiait aux projections, en 2008, je ne gagnais pas dans Mercier. Mais on a un avantage terrain. Aujourd'hui, je vois le même avantage terrain dans plusieurs circonscriptions, ce que les sondages ne peuvent pas détecter.»

Mais pour causer la surprise, les électeurs devront mettre de côté le fameux «vote stratégique» et plutôt voter avec leurs convictions, ont plaidé les co-chefs de Québec solidaire. «Rappelons aux gens que si on vote toujours contre, on n'aura jamais ce qu'on veut. On doit comprendre que le choix le plus stratégique, c'est de voter pour ses opinions», a plaidé Amir Khadir.

Enfin, Québec solidaire estime avoir atteint ses objectifs de campagne. Son nombre de membres a pratiquement doublé, passant de 7500 en début d'année à 13 000. Le parti dit avoir vu ses rangs gonfler surtout depuis le début de l'été alors que les rumeurs d'élections se précisaient.

Françoise David dit avoir senti plusieurs signes positifs pour sa formation durant la campagne, qui attirerait de plus en plus d'électeurs anglophones malgré son projet de souveraineté.

Amir Khadir a tenu à attribuer la bonne performance de Québec solidaire à sa collègue Françoise David qui a su «toucher l'intelligence, le coeur» des gens.

***

Circonscriptions visées par Québec solidaire

Mercier

Gouin

Sainte-Marie-Saint-Jacques

Laurier-Dorion

Hochelaga-Maisonneuve

Taschereau




publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer