Exclusif

Débat des jeunes: tous contre le libéral

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Conflit étudiant, vote des jeunes et décrochage scolaire, tels sont les sujets dont ont discuté quatre jeunes candidats au cours d'un débat mis en ligne aujourd'hui surLaPresse.ca. Anson Duran, candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Gouin, a été particulièrement attaqué pour la manière dont sa formation politique a géré la crise étudiante.

>>> Cliquez ici pour visionner notre débat jeunesse.

Pendant les 25 minutes du débat, les candidats sont toutefois demeurés respectueux les uns envers les autres. Au sujet de la crise étudiante, les quatre ont réitéré la ligne de leur parti.

Léo Bureau-Blouin, candidat péquiste dans Laval-des-Rapides, a affirmé son parti, s'il est élu, tiendra un vaste sommet sur l'éducation. Laurence R. Fortin, candidate de la Coalition avenir Québec dans Rousseau, a dit que son parti comptait hausser les droits de scolarité de 200$ par année pendant cinq ans, puis de les indexer au taux d'inflation. Émilie Guimond-Bélanger, candidate de Québec solidaire dans Jean-Talon, s'est prononcée pour la gratuité scolaire. Quant à M. Duran, il a affirmé que le dernier mot appartenait aux électeurs.

Le libéral s'est aussi retrouvé isolé à cause du refus de son parti d'installer des bureaux de vote dans les universités, mais les quatre candidats se sont entendus sur l'importance d'intéresser les jeunes à la politique. La caquiste Laurence Fortin a invité les politiciens à cesser les attaques personnelles. «Les jeunes préfèrent les débats d'idées», a-t-elle déclaré.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer