Les chefs et les Canadiens votent

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, a... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, a déposé son vote en matinée à la fin d'une longue campagne électorale fédérale.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Depuis 9h30 ce matin, les bureaux de vote sont ouverts au Québec dans le cadre du scrutin fédéral. Au Québec, deux chefs ont déposé leur bulletin dans l'urne.

À 9 h 30, le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, s'est présenté avec son épouse au bureau de vote situé à l'intérieur d'Habitat 67 à Montréal. 

L'air sérieux, M. Duceppe a invité les citoyens à aller voter. « C'est précieux la démocratie. Plus le taux de vote est élevé, mieux c'est pour notre société. Il y a beaucoup de gens sur la terre qui ne peuvent pas voter et qui nous envient », a déclaré le chef, qui ne croit pas que le temps froid diminuera le taux de participation.

« Je me souviens du référendum... C'était un 30 octobre et le taux de participation avait été de 93 % », a dit M. Duceppe.

Dans la circonscription de Laurier-Sainte-Marie où il se présente, M. Duceppe tente de reprendre le siège des mains de la députée sortante, Hélène Laverdière du NPD.

Justin Trudeau a voté dans la circonscription de... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Justin Trudeau a voté dans la circonscription de Papineau et il était accompagné de ses enfants.

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Trudeau vote en famille

Vers 10 h 30, c'était au tour du chef du Parti libéral, Justin Trudeau, de voter dans la circonscription de Papineau. Pour l'occasion, il était accompagné de ses enfants Xavier, Ella-Grace et Hadrien, ainsi que de son épouse, Sophie Gregoire. M. Trudeau, qui tente d'obtenir un troisième mandat comme député de Papineau, ne s'est pas adressé aux médias.  

Les bureaux de vote sont ouverts jusqu'à 21 h 30 aujourd'hui.

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, avait voté par anticipation le 9 octobre dernier. Il était tout de même à pied d'oeuvre ce matin dans sa circonscription québécoise pour aider des bénévoles. Il tente de préserver son siège dans Outremont, qu'il occupe depuis 2007.

Le premier ministre sortant Stephen Harper a voté... (Photo Jonathan Hayward, PC) - image 3.0

Agrandir

Le premier ministre sortant Stephen Harper a voté à Calgary.

Photo Jonathan Hayward, PC

« Il y a un beau ciel bleu aujourd'hui », dit Harper

Quant au chef du Parti conservateur, Stephen Harper, il est à Calgary aujourd'hui. Il a voté vers 10 h, heure des Rocheuses, dans la circonscription de Calgary Heritage, dans le sud-ouest de la métropole albertaine.Lors des élections de 2011, M. Harper avait obtenu plus de 75 % des voix dans l'ancienne circonscription de Calgary-Sud-Ouest. 

Invité à dire comment il se sentait à son arrivée au bureau de vote, Harper s'est contenté de dire : « Il y a un beau ciel bleu aujourd'hui. »

M. Harper s'adressera aux militants conservateurs au centre des congrès de Calgary après le dévoilement des résultats électoraux, ce soir.

La chef du Parti vert, Elizabeth May, est pour sa part dans la circonscription de Saanich-Gulf Island en Colombie-Britannique.

Les Canadiens aux urnes

Pour les citoyens, le scrutin général se déroule généralement bien. Mais quelques retards ont été constatés dans certains bureaux de scrutin, rapporte Radio-Canada. Un bureau du centre-ville de Montréal a notamment ouvert ses portes avec 15 minutes de retard.Au Centre Pierre-Charbonneau ce midi, aucun retard majeur n'est observé, même si les électeurs sont nombreux à venir exercer leur droit de vote.

« Si on veut avoir le droit de chialer, il faut voter! » lance en boutade André, âge dans la soixantaine, qui dit n'avoir jamais raté une seule élection. 

Joëlle St-Laurent, 29 ans, estime quant à elle qu'il est primordial pour les citoyens, notamment les jeunes, d'aller voter. « Si on veut avoir le contrôle sur notre pays, il faut le faire », dit-elle. La jeune femme dit avoir été déçue par la campagne électorale, qui a été empreinte de « salissage ».

« On en a perdu les véritables enjeux », déplore-t-elle.

Rencontrée tout juste avant d'aller voter, la Montréalaise Khay, une réfugiée du Laos arrivée au Québec il y a 33 ans, estime que le droit de vote est précieux et qu'il ne doit pas être tenu pour acquis. « Il faut voter. Pour le changement. Et parce que je pense que chaque vote compte », dit-elle.

Après 78 jours de campagne, les 26,5 millions d'électeurs canadiens inscrits à la liste électorale sont invités à exercer leur droit de vote aujourd'hui. Déjà, 3,6 millions d'électeurs ont voté par anticipation, un nombre record. À travers le pays, 65 000 bureaux de vote sont ouverts. Les électeurs sont appelés à choisir un total de 338 députés.

- Avec le Toronto Star

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • La parole aux électeurs

    Élections fédérales

    La parole aux électeurs

    Stephen Harper, Thomas Mulcair, Justin Trudeau, Gilles Duceppe et Elizabeth May ont plaidé leur cause pendant 78 jours. La parole est maintenant aux... »

  • Les Sherbrookois votent en masse

    Sherbrooke

    Les Sherbrookois votent en masse

    Les Sherbrookois se présentent en masse dans les bureaux de vote de la circonscription depuis l'ouverture des portes lundi matin. »

publicité

publicité

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Les plus populaires sur Auto

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

image title
Fermer