Malaise au NPD sur le niqab

La candidate de Joliette Danielle Landreville assure être sur... (PHOTO MARTIN TREMBLAY, archives LA PRESSE)

Agrandir

La candidate de Joliette Danielle Landreville assure être sur la même longueur d'onde que Thomas Mulcair (photo).

PHOTO MARTIN TREMBLAY, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'épineux dossier du niqab a continué à susciter le malaise au Nouveau parti démocratique (NPD) alors qu'une candidate s'est ouvertement prononcée contre le port du voile intégral lors des cérémonies d'assermentation.

Danielle Landreville, qui se présente pour le NPD dans Joliette, a publié un communiqué ce matin pour dire « de façon claire et précise, [qu'] elle n'est pas en faveur du port du niqab. Je crois important qu'une femme se dévoile le visage pour s'identifier clairement lors du serment de citoyenneté », a-t-elle écrit.

«En tant que féministe, le port du niqab me tourmente. Ce malaise est le même que celui de beaucoup de gens et il est palpable.»

Danielle Landreville
candidate du NPD dans Joliette

Cette position vient en contradiction avec celle de son chef qui disait la semaine dernière vouloir respecter le jugement permettant aux femmes de prêter serment à visage couvert. Thomas Mulcair se disait satisfait des mesures en place obligeant ces femmes à s'identifier avant la cérémonie.

En fin d'après-midi, Danielle Landreville a effacé des réseaux sociaux ses messages contre le niqab. Le NPD a envoyé à La Presse des précisions de sa candidate qui assure avoir simplement voulu exprimer son malaise sur le port du niqab, sans contredire son chef. « En tant que féministe, le port du niqab me tourmente. Ce malaise est le même que celui de beaucoup de gens et il est palpable », indique la candidate.

Mme Landreville assure être sur la même longueur d'onde que Thomas Mulcair. « Comme mon chef, je déplore le fait que les conservateurs se servent d'un enjeu aussi délicat pour détourner l'attention des électeurs de leur triste bilan. Je peux vous assurer que je partage la position du NPD et de mon chef sur la question. On peut identifier un malaise sans remettre en question nos principes. »

Le NPD a refusé de voir une contradiction entre la sortie de sa candidate et la position de son chef. « Le débat sur le niqab est important et le NPD comprend bien le malaise. On le dit depuis le début, les conservateurs utilisent un sujet sensible pour détourner l'attention de leur triste bilan. Danielle [Landreville] a parlé de ce malaise, mais ce malaise ne l'empêche pas de partager la position du NPD. Les femmes doivent se dévoiler avant la cérémonie d'assermentation » a indiqué une porte-parole du NPD, Valérie Dufour.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Les plus populaires sur Auto

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

image title
Fermer