Le Bloc dit non au péage sur le futur pont Champlain

Le futur pont Champlain... (Photo fournie par Infrastructure Canada)

Agrandir

Le futur pont Champlain

Photo fournie par Infrastructure Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au tour du chef du Bloc québécois de profiter de la campagne électorale pour exiger l'abandon du péage sur le futur pont Champlain.

En tournée dans la région de Montréal, Gilles Duceppe s'est engagé à s'assurer que les automobilistes ne paient pas pour emprunter ce lien routier. « [Le premier ministre] Stephen Harper dit que cet ouvrage va être à l'avantage du Canada, alors pourquoi ce ne seraient pas tous les Canadiens qui paieraient ? », demande Gilles Duceppe.

Le chef bloquiste ajoute que les coûts de construction sont gonflés par le fait qu'il doit enjamber la Voie maritime. « Or la Voie maritime, c'est à Ottawa que ça rapporte », souligne Gilles Duceppe. Il ajoute que la construction du pont Champlain et l'ouverture de la Voie maritime ont contribué à la disparition d'une partie de l'industrie manufacturière de Montréal, qui longeait le canal Lachine, ce pour quoi le Québec n'a jamais été dédommagé, dit-il.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Les plus populaires sur Auto

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

image title
Fermer