Kenney ne voit «pas une grande différence» entre Justin Trudeau et son père

Jason Kenney... (Photo Adrian Wyld, La Presse canadienne)

Agrandir

Jason Kenney

Photo Adrian Wyld, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CALGARY

Le ministre canadien Jason Kenney a affirmé que les Albertains n'avaient pas oublié le «désastreux» Programme énergétique national (PÉN), créé dans les années 1980 par Pierre Elliott Trudeau, ajoutant que les politiques de l'actuel chef libéral Justin Trudeau étaient toutes aussi mauvaises que celles de son père.

L'un des ministres d'expérience du cabinet conservateur a déclaré que le PÉN avait fait perdre des emplois et des maisons à des milliers d'Albertains. Il a martelé qu'il ne voyait pas une grande différence entre la position de Pierre Elliott Trudeau et celle de son fils Justin.

Selon lui, l'actuel chef libéral s'oppose à l'idée d'offrir un marché mondial aux produits énergétiques albertains et il a démontré son mépris pour la province à de nombreuses occasions.

Le candidat conservateur estime que Justin et Pierre Elliott Trudeau partagent une «attitude arrogante et anti-albertaine» et que les électeurs de cette province ne la toléreront pas une seconde fois.

Le Parti libéral n'a pas répondu immédiatement à la demande d'entrevue de La Presse canadienne, mais Justin Trudeau a reconnu l'héritage controversé de son père lors d'un discours prononcé devant des membres de la communauté pétrolière, plus tôt cette année.

M. Trudeau avait alors affirmé qu'il comprenait à quel point les questions énergétiques pouvaient diviser le pays et qu'il ne répéterait pas les erreurs de son père.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Les plus populaires sur Auto

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

image title
Fermer