• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Éducation 
  • > Dégel des droits pour les étudiants étrangers: «Odieux», dit l'Union étudiante du Québec 

Dégel des droits pour les étudiants étrangers: «Odieux», dit l'Union étudiante du Québec

L'Union étudiante du Québec « s'insurge » contre la déréglementation... (Photo Martin Tremblay, Archives La Presse)

Agrandir

L'Union étudiante du Québec « s'insurge » contre la déréglementation des droits de scolarité pour les étudiants étrangers à compter de l'an prochain.

Photo Martin Tremblay, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'Union étudiante du Québec (UEQ) « s'insurge » contre la déréglementation des droits de scolarité pour les étudiants étrangers à compter de l'an prochain.

Cette mesure est prévue à la nouvelle politique de financement des universités que La Presse a révélée hier. Le gouvernement « se déresponsabilise » et « met en péril la sécurité financière » de ces étudiants en laissant les universités leur facturer le montant qu'elles veulent. « On leur donne le pouvoir de se servir de ces étudiants comme un buffet », a dénoncé le président de l'UEQ Guillaume Lecorps. La déréglementation ne vise pas les Français, les Belges et les étudiants qui paient les mêmes tarifs que les Québécois en vertu d'ententes entre Québec et certains pays. On estime que 6500 étudiants seront touchés ; ils paient environ 15 000 $ par année en ce moment.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer