Moyens de pression déployés jeudi par 11 000 employés de plus de 400 CPE

Il y a deux semaines, les travailleurs ont... (Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

Il y a deux semaines, les travailleurs ont voté à 94 % en faveur d'un arrêt de travail de six jours dont le moment reste toujours à déterminer.

Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Environ 11 000 employés de plus de 400 centres de la petite enfance (CPE) sont en moyen de pression jeudi, dans toutes les régions du Québec.

Ces membres de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) souhaitent sensibiliser les parents, les employeurs et le ministère de la Famille au fait qu'ils sont sans convention collective depuis le 31 mars 2015.

Il y a deux semaines, les travailleurs ont voté à 94 % en faveur d'un arrêt de travail de six jours dont le moment reste toujours à déterminer.

Les questions non monétaires sont en grande partie réglées, mais les négociations achoppent toujours sur les salaires, le régime de retraite, les assurances collectives, le ratio enfants/éducatrice et la participation des travailleurs aux conseils d'administration et aux assemblées des CPE, entre autres.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer