581 millions recueillis pour l'Université de Montréal

La campagne de financement de Campus Montréal regroupe... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La campagne de financement de Campus Montréal regroupe HEC Montréal, Polytechnique et l'Université de Montréal.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lia Lévesque
La Presse Canadienne

La campagne de financement de l'Université de Montréal et de ses écoles affiliées a permis de recueillir 581 millions - une somme que les représentants qualifient d'historique.

L'objectif de 500 millions a donc été dépassé. Il visait non seulement l'Université de Montréal, mais aussi l'École polytechnique et HÉC Montréal (Hautes études commerciales).

«Nous avons réalisé la plus ambitieuse campagne jamais menée dans le monde universitaire francophone. Nulle part ailleurs, jamais, ces résultats ont été atteints», s'est exclamé le recteur de l'Université de Montréal, Guy Breton, au cours d'une conférence de presse, jeudi, en compagnie de la ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David, du maire de Montréal, Denis Coderre, de donateurs, des coprésidents de la campagne et de représentants du milieu universitaire.

L'argent ainsi recueilli doit servir à financer la recherche universitaire, des bourses d'excellence, ainsi que des infrastructures et l'amélioration des milieux de vie sur le campus universitaire, a précisé le recteur Breton.

«Le message que je veux donner en philanthropie, surtout à la jeune génération, c'est qu'il faut redonner à la société. Il ne faut pas vivre dans une société où on veut toujours recevoir et prendre. Et quand on redonne, il faut le faire avec un objectif, c'est de faire une différence», a lancé de son côté John Parisella, qui a dirigé la campagne de financement.

Le maire Coderre a félicité ceux qui ont adopté cette mentalité du «donnez au suivant», qu'il s'agisse d'entreprises, d'anciens étudiants, de citoyens, de philanthropes.

«Nous voulons un Québec savant, à la fine pointe», a lancé à son tour la ministre David. Elle a rappelé la récente annonce d'un réinvestissement de 1,5 milliard sur cinq ans dans les universités du Québec, dans le dernier budget du ministre des Finances, Carlos Leitao.

Plus précisément, la somme de 581 millions qui a été amassée servira par exemple à l'octroi de nouveaux fonds de bourses pour la médecine, le génie, l'astronomie, les sciences humaines, la nutrition et la psychologie.

Elle servira également au déploiement ou au rayonnement d'une trentaine de chaires de recherche.

Elle permettra aussi de soutenir l'Institut de valorisation des données IVADO, qui s'intéresse à l'intelligence artificielle, au transfert d'expertise, à la gestion des données massives.

L'Institut de l'environnement, du développement durable et de l'économie circulaire sera également un des bénéficiaires de ces fonds, de même que le Centre d'entrepreneuriat Poly-UdeM, l'Institut de recherche en immunologie et cancérologie, l'Institut de recherche sur les exoplanètes, entre autres.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer