Une grève perturbe la rentrée dans les cégeps

Au Collège de Rosemont, les syndicats ont bloqué... (PHOTO PATRICK SANFACON, LA PRESSE)

Agrandir

Au Collège de Rosemont, les syndicats ont bloqué l'accès de toutes les entrées, dès 7 h 30, ce matin.

PHOTO PATRICK SANFACON, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les professionnels de l'enseignement supérieur donnent le coup d'envoi à la rentrée dans des cégeps de la province, ce matin, en tenant une grève d'une demi-journée. Les cours sont perturbés dans une quinzaine de cégeps, soit Abitibi-Témiscamingue, Alma, André-Laurendeau, Bois-de-Boulogne, Chicoutimi, Gaspésie et Îles, Jonquière, Lanaudière, Lévis-Lauzon, Montmorency, Thetford, Rosemont | Cégep à distance, Sainte-Foy, Saint-Hyacinthe, Saint-Laurent et Trois-Rivières.

Les professionnels, des psychologues, des conseillers en orientation et des travailleurs sociaux, sont sans contrat de travail depuis un an et demi. Au printemps, une entente de principe a été conclue au sujet des horaires de travail, mais les négociations trainent en longueur pour d'autres enjeux, particulièrement les clauses salariales.

Au Collège de Rosemont, les syndicats ont bloqué l'accès de toutes les entrées, dès 7 h 30, ce matin. « Des représentants des ressources humaines nous ont avisés que les cours sont suspendus jusqu'à 11 h 30, a indiqué Ryan Moon, délégué au Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ). Nous sommes satisfaits, nous avons été entendus. S'il n'y a pas d'entente, d'autres perturbations sont prévues en septembre, et en octobre. »

Au total, près de 700 professionnels sont touchés par les négociations.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer