Écoles de la CSDM: un comité se penchera sur les exercices de confinement

La question des exercices de confinement ne date... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La question des exercices de confinement ne date pas d'hier à la CSDM. Il y a deux ans, une soixantaine de parents s'étaient inquiétés de l'impact psychologique de tels exercices sur les élèves

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Après un long débat, le conseil des commissaires de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) a approuvé, hier soir, la création d'un comité d'experts qui se penchera sur la légitimité des exercices de confinement dans les écoles.

Le mandat sera confié au comité sur la sécurité, déjà existant, qui aura le mandat de pousser plus loin la question, en l'élargissant à la sécurité ferroviaire, etc.

La question des exercices de confinement ne date pas d'hier à la CSDM. Il y a deux ans, une soixantaine de parents s'étaient inquiétés de l'impact psychologique de tels exercices sur les élèves. À l'heure actuelle, les exercices sont encouragés par la Sureté du Québec et le Service de police de Montréal (SPVM), mais ils ne sont pas obligatoires. Le personnel enseignant doit toutefois se soumettre une formation.

En Ontario, les exercices de confinement sont obligatoires dans toutes les écoles publiques. Il y a même des règles strictes à respecter, avec un guide à afficher clairement dans les écoles. Il y a l'exercice communément appelé « lockdown », mais aussi deux autres niveaux d'alerte, en cas d'urgence environnementale, par exemple.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer