Le niveau de scolarité des parents influence leurs compétences numériques

Selon les données de l'enquête, 85,4 pour cent... (Photo Yan Doublet, archives Le Soleil)

Agrandir

Selon les données de l'enquête, 85,4 pour cent des parents ayant fréquenté l'université ont recours au numérique pour accompagner leurs enfants dans leurs devoirs comparativement à 74,7 pour cent des parents avec diplôme collégial et à 63,2 pour cent des parents avec diplôme d'études secondaires ou primaires.

Photo Yan Doublet, archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le niveau de scolarité a une influence sur la relation des parents avec le numérique, ceux détenant un diplôme universitaire étant plus nombreux à évaluer de manière positive leurs compétences dans ce domaine, à posséder des appareils électroniques et à se servir de ces derniers pour épauler leurs rejetons dans leurs travaux scolaires, indique une nouvelle étude publiée lundi.

L'enquête réalisée auprès de pères et de mères d'enfants d'âge scolaire par le Centre facilitant la recherche et l'innovation dans les organisations (CEFRIO) à la demande du ministère de l'Éducation du Québec portait sur cinq compétences numériques : sociales, opérationnelles, mobiles, navigation et recherche d'information, créatives.

De façon générale, les parents se sont accordé des notes élevées pour quatre des cinq compétences mesurées. Dans toutes les catégories, les pères et les mères possédant une formation universitaire ont estimé leurs aptitudes plus positivement que ceux ayant terminé leurs études au cégep, au secondaire ou au primaire.

Sur le plan des compétences sociales, qui concernent le comportement et le contenu partagé en ligne, les parents diplômés de l'université se sont donné 4,5 sur 5, contre 4,4 pour ceux ayant un diplôme collégial et 4,1 pour ceux détenant un diplôme d'études secondaires ou primaires.

Du côté des compétences opérationnelles, qui incluent notamment la capacité à télécharger des fichiers ou des photos et à utiliser les raccourcis clavier, les universitaires se sont octroyé 4,5 sur 5, comparativement à 4,2 pour les parents ayant étudié au cégep et à 3,7 pour ceux n'ayant fréquenté que l'école secondaire ou primaire.

Pour les compétences mobiles, qui comprend l'habileté à télécharger et à installer des applications sur un appareil mobile, les parents avec diplôme universitaire se sont accordé 4,2 sur 5 alors que ceux avec un diplôme collégial se sont donné 3,9 et ceux avec un diplôme d'études secondaires ou primaires, 3,4.

En ce qui a trait aux compétences de navigation et de recherche d'information, les universitaires ont estimé leurs aptitudes à 4,1 sur 5 alors que les parents ayant étudié au cégep et ceux ayant terminé leurs études au secondaire ou au primaire les ont respectivement évaluées à 3,8 et 3,6.

Enfin, pour les compétences créatives, soit la capacité à créer ou à modifier du contenu en ligne, les parents ayant fréquenté l'université se sont donné 2,7 sur 5 contre 2,6 pour ceux avec diplôme collégial et 2,3 pour ceux avec diplôme d'études secondaires ou primaires.

De plus, l'étude a révélé que les pères et les mères détenant un diplôme universitaire étaient plus susceptibles de posséder des appareils électroniques, dont des ordinateurs portables, des téléphones intelligents et des tablettes, et de les utiliser pour aider leur progéniture dans ses travaux scolaires.

Selon les données de l'enquête, 85,4 pour cent des parents ayant fréquenté l'université ont recours au numérique pour accompagner leurs enfants dans leurs devoirs comparativement à 74,7 pour cent des parents avec diplôme collégial et à 63,2 pour cent des parents avec diplôme d'études secondaires ou primaires.

Le rapport souligne par ailleurs qu'une famille avec enfants sur 10 au Québec n'a pas d'ordinateur à la maison.

D'après Claire Bourget, directrice principale de la recherche marketing pour le CEFRIO, ces résultats révèlent l'existence d'une inégalité sur le plan de l'accès aux ressources numériques pour les enfants et, par conséquent, des compétences de leurs parents pour les accompagner dans leurs devoirs en utilisant ces nouvelles technologies.

Appareils numériques au foyer selon la scolarité des parents

Téléphones intelligents

  • Université : 87 pour cent
  • Cégep : 78 pour cent
  • Secondaire ou primaire : 75,1 pour cent
Ordinateurs portables

  • Université : 86,1 pour cent
  • Cégep : 75,4 pour cent
  • Secondaire ou primaire : 68,1 pour cent
Tablettes numériques

  • Université : 83,4 pour cent
  • Cégep : 74,9 pour cent
  • Secondaire ou primaire : 62,7 pour cent
Ordinateurs de table

  • Université : 63,5 pour cent
  • Cégep : 66,1 pour cent
  • Secondaire ou primaire : 59,6 pour cent
Téléviseurs connectés à Internet

  • Université : 51 pour cent
  • Cégep : 38,5 pour cent
  • Secondaire ou primaire : 30,9 pour cent

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer