La CAQ demande la reprise de la formation universitaire au CMR de Saint-Jean

François Legault... (Archives La Presse)

Agrandir

François Legault

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre St-Arnaud
La Presse Canadienne
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU

La Coalition avenir Québec ouvre un nouveau front qui l'amène directement dans un champ de compétence exclusive du gouvernement fédéral, soit celui de la formation des militaires.

Le chef caquiste François Legault s'est rendu à Saint-Jean-sur-Richelieu, vendredi, pour réclamer la reprise de la formation universitaire en français au Collège militaire Royal de Saint-Jean.

«C'est réaliste, puisque le gouvernement du Canada a estimé à 4 millions $ par année les coûts de ce retour au statut universitaire», a fait valoir M. Legault.

Il demande au premier ministre Justin Trudeau de «réparer l'erreur commise en 1995 par Jean Chrétien», selon son expression, estimant qu'il est inacceptable que des militaires francophones doivent s'exiler en Ontario, au Collège militaire Royal du Canada à Kingston, pour suivre des études universitaires dans l'armée.

«Il y a des officiers qui choisissent de ne pas poursuivre une carrière universitaire parce qu'ils doivent déménager à Kingston», a-t-il affirmé en entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne à l'issue de sa conférence de presse.

Le Collège de Saint-Jean, ainsi que le Collège militaire Royal Roads, près de Victoria en Colombie-Britannique, avaient tous deux cessé d'offrir la formation universitaire en 1995, celle-ci étant entièrement centralisée à Kingston, qui offre ses formations en anglais et en français.

M. Legault a répété sa profession de foi fédéraliste en réitérant que la CAQ défend l'idée d'un Québec fort à l'intérieur du Canada et entend soutenir la promotion de la langue française, ajoutant que le droit à l'éducation en français doit aussi s'appliquer au sein des Forces armées canadiennes, bien qu'il reconnaisse que Kingston offre aussi la formation en français.

Tout en reconnaissant qu'il s'agit d'une compétence fédérale, M. Legault soutient que le dossier du Collège militaire va bien au-delà de la compétence fédérale et que la reprise de ses activités universitaires aurait «des retombées bénéfiques» tant pour les militaires francophones que pour la région de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Selon lui, le moment est propice pour faire cette demande, puisque le gouvernement Trudeau a annoncé au début du mois la tenue de consultations en vue d'élaborer une nouvelle politique de défense nationale.

Il dit vouloir s'y inviter, tout en pressant le premier ministre Philippe Couillard d'en faire autant. «On espère avoir l'appui de M. Couillard, même s'il n'a pas une approche trop revendicatrice face à Ottawa», a-t-il laissé tomber.

Plus encore, sa demande lui a permis de faire la leçon aux élus libéraux fédéraux du Québec.

«Marc Garneau, qui est aujourd'hui ministre des Transports, avait pris l'engagement personnel en 2011 de rouvrir la section universitaire (du Collège militaire)», a-t-il dit.

«Je pense qu'il faut interpeller Marc Garneau et, pour faire un parallèle avec ce qui se passe dans Bombardier, il est temps que les députés du Québec du Parti libéral du Canada mettent leur pied à terre», a-t-il conclu.

Dans les minutes suivant la conférence de presse, le porte-parole du Parti conservateur en matière de défense, Pierre Paul-Hus, expédiait un communiqué dans lequel il se disait d'accord avec cette demande de la CAQ et prenait soin de préciser que le Collège avait été fermé durant «la décennie de noirceur libérale».

Le député ajoutait que le gouvernement conservateur a «corrigé ce tort historique en 2008», ce qui est en partie inexact, puisque le Collège n'offre que la formation collégiale depuis qu'il a rouvert ses portes en 2008; le gouvernement Harper, qui a lui-même été au pouvoir durant une décennie, n'a pas redonné le statut universitaire au Collège militaire de Saint-Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer