Les professeurs insatisfaits de la proposition de la direction de l'UQAM

Les membres du Syndicat des professeurs et professeures de l'Université du... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les membres du Syndicat des professeurs et professeures de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) ont rejeté l'offre de la direction de l'institution dans une proportion de 79 % lors d'un vote tenu mardi dans le cadre d'une journée de débrayage.

C'est donc dire que les pourparlers devront se poursuivre entre les deux parties.

D'ailleurs, une autre rencontre de négociations doit se tenir dès vendredi.

Si jamais les discussions traînent trop en longueur, les membres du corps professoral pourraient tenir une autre journée de grève d'ici au 24 mars.

Selon leur syndicat, pour l'instant, les pourparlers «piétinent et semblent dans une impasse».

Cette organisation réclame pour ses membres la création de nouveaux postes chez les professeurs, un meilleur soutien de la recherche et une amélioration de la rémunération.

Or, d'après le syndicat, il n'y a pas encore eu d'avancées en lien avec ces trois grandes priorités.

Les négociations en vue du renouvellement de la convention collective des professeurs de l'UQAM avaient débuté à la fin du mois d'avril en 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer