Décrochage scolaire au Québec: des coûts annuels de 1,9 milliard

Avec un taux de diplomation de 77,7 %, le... (PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Avec un taux de diplomation de 77,7 %, le Québec est sur le point d'atteindre son objectif de diplomation de 80 %, d'ici 2020.

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le décrochage scolaire coûterait plus de 1,9 milliard de dollars chaque année à la société québécoise.

Cette estimation dramatique est faite par les intervenants qui participent aux Journées de la persévérance scolaire au Québec, du 15 au 19 février.

Chômage, aide sociale, délinquance, les répercussions du décrochage scolaire sont multiples.

Toutefois, la situation s'améliore au Québec. Avec un taux de diplomation de 77,7 %, la province est sur le point d'atteindre son objectif de diplomation de 80 %, d'ici 2020.

La population est invitée à se mobiliser pour la réussite éducative. Plusieurs centaines d'activités sont organisées cette semaine à travers le Québec.

L'objectif est « d'activer » la communauté autour des jeunes pour leur parler d'efforts, de persévérance, des risques du décrochage scolaire et des avantages d'un diplôme. Mais il s'agit aussi de rappeler à la population que la persévérance scolaire, « c'est l'affaire de tous » et que chaque jeune a besoin d'encouragements quotidiens.

Cette année, les élus et les gens d'affaires sont particulièrement sollicités, pour mettre en place des environnements favorables à la persévérance et à la réussite scolaire.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer