Les profs de la FAE rejettent l'offre du gouvernement

Le président de la FAE, Sylvain Mallette... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Le président de la FAE, Sylvain Mallette

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Leduc
La Presse

La Fédération autonome de l'enseignement vient de rejeter la proposition salariale du gouvernement du 21 décembre.

Selon le syndicat, cette proposition était « insuffisante et inéquitable» pour les enseignants.

La proposition présentée aux enseignants «confirme leur appauvrissement et ne leur permet pas de combler la perte de leur pouvoir d'achat», peut-on lire dans le communiqué transmis aux médias.

Le syndicat juge aussi que les enseignants sont désavantagés en matière de relativité salariale.

«Le nouveau ministre Pierre Moreau devrait s'impliquer dans la négociation de manière à permettre un règlement satisfaisant. Les profs restent mobilisés et ne plieront pas», a déclaré Sylvain Mallette, président de la FAE.

Le communiqué indique que le rejet de la proposition a été massif, mais les résultats du vote n'ont pas été dévoilés.

La FAE regroupe quelque 34 000 enseignants qui travaillent principalement à Montréal, Laval, les Basses-Laurentides, l'Outaouais, Granby et Vaudreuil-Dorion.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer