CPE: Péladeau se joint à une chaîne humaine

Pierre Karl Péladeau ne se contente pas d'appuyer verbalement la mobilisation... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pierre Karl Péladeau ne se contente pas d'appuyer verbalement la mobilisation des centres de la petite enfance, il a décidé de se joindre à une chaîne humaine, autour du CPE du Carrefour, situé au 3131, rue Sainte-Catherine Est, à 8h, ce matin.

Le chef de l'opposition officielle à Québec est accompagné dans sa démarche par le personnel, des parents, ainsi que par le président-directeur général de l'Association québécoise des CPE (AQCPE), Louis Sénécal.

M. Péladeau a donné son appui aux revendications des CPE, cet automne, quand le gouvernement a annoncé qu'il envisageait des coupures supplémentaires de 120 millions. Dans les deux dernières semaines, des manifestations syndicales ont eu lieu, notamment dans la région de Québec, et à Montréal. Selon l'AQPCE, ces compressions représenteraient l'équivalent de 2800 postes d'éducatrice. Dans les CPE, on affirme que 80% du budget est consacré à la masse salariale.

Le Conseil québécois des services de garde éducatifs à l'enfance (CQSGSEE), l'autre association représentant les CPE, estime qu'il est trop tôt pour revendiquer dans les rues, et privilégie pour l'instant le dialogue avec le gouvernement.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer