CSDM: remontée du taux de réussite des élèves

Lors de leur première assemblée de l'année, hier... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Lors de leur première assemblée de l'année, hier soir, les dirigeants de la Commission scolaire de Montréal ont tracé le portrait des taux de réussite de leurs élèves.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les résultats scolaires des élèves s'améliorent d'année en année dans les écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire de Montréal (CSDM). Mais malgré les efforts, à peine la moitié des élèves du secondaire (50,7 %) parviennent à décrocher le diplôme à l'intérieur de cinq ans.

Lors de leur première assemblée de l'année, hier soir, les dirigeants de la commission scolaire ont tracé le portrait des taux de réussite de leurs élèves. Globalement, les cibles ont été dépassées, même si les moyennes des élèves du secondaire ne sont pas toujours au rendez-vous dans les tests de lecture et d'écriture. Particulièrement en 5e secondaire, où seulement sept élèves sur dix (68,9 %) ont réussi les épreuves d'écriture l'an dernier.

Avant de dévoiler les résultats, la présidente de la CSDM, Catherine Harel Bourdon, a souligné que plus de la moitié de ses élèves ont une langue maternelle autre que le français. Ainsi, la langue maternelle de 11,1 % des élèves du territoire est l'arabe. L'an dernier, un peu plus de 4000 élèves ont dû être intégrés dans des classes d'accueil ou de francisation.

À l'ouverture de l'assemblée, une horde de syndiqués toujours en négociations avec le gouvernement a accueilli les commissaires en leur réclamant des ressources et de meilleures conditions d'enseignement. Mme Harel Bourdon ne s'en cache pas : l'année a « été difficile », avec un déficit de 11 millions et des coupes dans les effectifs, a-t-elle rappelé.

Dans le contexte, elle a répété l'importance de maintenir les élections de parents-commissaires dans les commissions scolaires. Selon les prévisions de la CSDM, 10 000 élèves s'ajouteront dans les classes d'ici 2020.

À l'heure actuelle, 112 000 élèves jeunes ou adultes fréquentent des établissements de la CSDM.

En fin d'assemblée, hier, les commissaires s'apprêtaient à adopter une politique pour mieux encadrer les activités des services de garde. La politique vise notamment à éviter d'autres incidents comme celui survenu lors d'une journée pédagogique l'automne dernier, quand les enfants des parents qui avaient payé 27 $ ont eu droit à des jeux gonflables et à de l'animation tandis que les autres sont restés à l'intérieur.

Au cours des prochaines semaines, la CSDM veut tenir des consultations auprès des parents et du personnel afin d'adopter une plateforme éducative claire, avec des activités à la portée de toutes les bourses.

Taux de sortie sans diplôme ni qualification

  • 2012-2013: 25,6 %
  • 2011-2012: 25,9 %
  • 2010-2011: 26,6 %
  • 2009-2010: 28,6 %
  • 2008-2009: 31,1 %
  • 2007-2008: 33,1 %
  • 2006-2007: 33,5 %

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer