Garderies: le tarif unique est «probablement» fini, dit Charbonneau

La ministre Charbonneau a affirmé qu'aucun scénario n'a été... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La ministre Charbonneau a affirmé qu'aucun scénario n'a été arrêté mais elle a tout de même affirmé que la tarification à 7,30 $ par jour est «probablement» terminée.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Robillard
La Presse Canadienne
QUÉBEC

La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, a sonné le glas, mardi, du tarif unique dans les garderies.

Mme Charbonneau a affirmé qu'aucun scénario n'a été arrêté mais elle a tout de même affirmé que la tarification à 7,30 $ par jour est «probablement» terminée.

Le caucus libéral doit encore discuter de la question, a indiqué la ministre.

Mme Charbonneau a tout de même évoqué l'hypothèse que les parents paient un tarif quotidien tout en retirant un crédit d'impôt chaque année en fonction de leur revenu.

Le premier ministre Philippe Couillard a déclaré il y a deux semaines que son gouvernement veut tenir compte des différences de revenus des parents pour établir les tarifs des services de garde.

Mme Charbonneau avait alors qualifié de spéculation un scénario qui aurait fait passer le tarif de base, le 1er avril prochain, de 7,30 $ par jour à 8 $ à 20 $ en fonction du revenu des familles.

Sans l'écarter, Mme Charbonneau a affirmé que cette hypothèse, présentée dans un reportage, n'a jamais été discutée au conseil des ministres.

«C'est un document qui a malheureusement été laissé sur une table et c'est parti à partir de là, a-t-elle dit. Je ne peux pas dire quel sera le scénario retenu, parce qu'on n'est pas arrivé à cette conclusion.»

Selon la ministre, qui s'est adressée aux journalistes avant une réunion des députés libéraux, le tarif unique dans les services de garde est appelé à disparaître.

«Ce que je dis en toute transparence, c'est que probablement que le tarif unique est fini, a-t-elle dit. Maintenant quand je vous dis ça, vous allez probablement vouloir savoir le comment, je ne l'ai pas le comment encore. Est-ce que c'est fini dans le sens où ce sera un prix unique à la rentrée et une différence après ou vice versa, je ne peux pas vous dire.»

Mme Charbonneau a assuré que plus de détails seront disponibles à ce sujet d'ici deux semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer