Entente de principe à l'Université de Sherbrooke

Les deux parties se sont engagées à recommander... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Les deux parties se sont engagées à recommander l'entente de principe.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les chargés de cours de l'Université de Sherbrooke ont mis fin à leur grève générale illimitée et ont conclu une entente de principe avec la direction tôt samedi matin.

Les deux parties ont convenu de ne pas divulguer le contenu de l'accord avant que celle-ci soit entérinée par les 2500 membres du syndicat lundi soir en Assemblée générale extraordinaire. 

«L'arrivée de la conciliatrice a permis de régler le dossier», a indiqué le président du syndicat André Poulin lors d'une entrevue à La Presse

«Dans le contexte actuel, [...] on en est arrivé à la meilleure entente que l'on pouvait faire », a-t-il ajouté.

De son côté, la direction de l'Université de Sherbrooke se réjouit de l'accord et promet de reprendre les cours annulés. 

«Dans le cas des cours et des activités pédagogiques qui ont fait l'objet d'une annulation ainsi que des examens qui ont été reportés, les facultés ainsi que les enseignants communiqueront prochainement à leurs étudiantes et étudiants les modalités de reprise» a-t-elle indiqué dans un communiqué de presse.

Dans les demandes à l'employeur, le syndicat exigeait des hausses salariales pour les enseignants. Il demandait aussi à la direction «un peu plus de respect» et de  «reconnaissance» envers les chargés de cours

Les cours devant avoir lieu aujourd'hui ont été annulés. La grève sera officiellement suspendue dimanche et les cours reprendront normalement.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer