Les élèves du secondaire ont de meilleures habitudes de vie

La consommation de drogue en général est passée... (Photo: Ivanoh Demers, archives La Presse)

Agrandir

La consommation de drogue en général est passée de 44% à 26%. La consommation de cannabis et de boissons énergisantes demeure toutefois élevée.

Photo: Ivanoh Demers, archives La Presse

Partager

Sur le même thème

Moins d'alcool, moins de drogues, meilleure alimentation et activité physique, les habitudes de vie des élèves du secondaire se sont améliorées depuis 10 ans. Seule ombre au tableau, ils ont aussi découvert les jeux de cartes et de hasard.

En 2001, cette donne était inexistante, au point où la question ne faisait pas partie du questionnaire. En 2009-2010, un jeune sur cinq avait déjà joué à des jeux de hasard ou d'argent.

Quelque 39% des répondants ont aussi reconnu jouer à des jeux de cartes une fois par mois et moins, le plus souvent au poker. Un quart des répondants achètent aussi des billets de loterie instantanée («gratteux»).

Au cours de la dernière décennie, la consommation de tabac a par ailleurs nettement diminué chez les élèves du secondaire, passant de 49% à 28%. Sans surprise, les élèves de cinquième secondaire sont ceux qui sont les plus enclins à avoir fumé la cigarette, même s'il s'agit seulement de quelques bouffées, dans une proportion de 61%.

La consommation de drogue en général est passée de 44% à 26%. La consommation de cannabis et de boissons énergisantes demeure toutefois élevée. Quant à l'alcool, 70% des répondants disent en consommer, comparativement à 74% il y a 10 ans.

La diminution du taux de suicide et des tentatives est par ailleurs une belle victoire pour les écoles privées. Au terme du questionnaire de 2001, le suicide s'est révélé une grande préoccupation. Des ateliers de formation ont été offerts aux professeurs sur plusieurs aspects de la vie des élèves, notamment le suicide.

Dans le questionnaire de 2009-2010, le taux d'idées suicidaires a diminué de 28 à 18% tandis que le taux de suicide est passé de 7,9 à 3,8%.

«Ces ateliers ont dû aider un peu, analyse André Revert. C'est une joie de voir que ce qu'on considérait comme une problématique il y a 10 ans s'est amélioré.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer