McGill: une généreuse allocation de ménage pour la rectrice

En deux ans, la rectrice de l'Université McGill s'est fait rembourser quelque... (Photo: Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Photo: Alain Roberge, La Presse

Partager

En deux ans, la rectrice de l'Université McGill s'est fait rembourser quelque 40 000$ pour l'entretien ménager et le paysagement de sa propre résidence, en plus de séjourner dans des hôtels dont le coût atteint 1000$ la nuitée, selon des documents comptables de l'Université.

Le 6 octobre 2010, par exemple, Heather Munroe-Blum s'est fait rembourser une facture de 2441,16$ pour un séjour de «deux nuits dans un hôtel». En décembre 2009, c'est une facture de transport aérien de 11 604,63$ qui a été remboursée, pour un ou des billets de retour de voyage.

Impossible toutefois de savoir où la rectrice s'est rendue. «Pour des raisons de concurrence, nous ne dévoilons pas les destinations précises», a fait valoir l'Université McGill par la voix de sa porte-parole Julie Fortier. «Mais de façon générale, Mme Munroe-Blum fait plusieurs voyages annuellement en Asie, au Moyen-Orient, en Europe ou en Amérique du Nord.»

Les factures de billets d'avion atteignant les quelques milliers de dollars ne sont pas rares dans les notes de frais de Mme Munroe-Blum. «Elle voyage en classe affaires pour de longs déplacements, a expliqué Julie Fortier. Elle profite souvent des heures passées dans l'avion pour travailler, étant donné son horaire fort chargé.»

La Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ), qui regroupe l'ensemble des dirigeants universitaires, continue de soutenir que le réseau de l'éducation supérieure de la province est sous-financé. Il y a une semaine, le nouveau ministre responsable des universités québécoises, Pierre Duchesne, a vivement remis en question l'existence de cette disette. Il a ajouté que ces questions feraient l'objet de discussions au cours du sommet sur le financement de l'éducation postsecondaire.

Entretien ménager

Mme Munroe-Blum a présenté 23 factures d'entretien ménager d'environ 1400$ et 1800$ entre l'été 2009 et l'été 2011, pour un total de 37 394$. McGill affirme que la maison de la rectrice est «une résidence de fonction» où elle peut recevoir des invités. Elle n'appartient toutefois pas à l'Université et son adresse est «confidentielle». «Les services de nettoyage sont déployés selon les besoins et varient d'un mois à un autre», a expliqué à La Presse Julie Fortier, porte-parole de l'Université. Elle a ajouté que «McGill y tient en moyenne plusieurs événements par mois» et que ceux-ci pouvaient comprendre plusieurs dizaines d'invités.

Plus de 3000$ ont aussi été facturés en frais de paysagistes par la rectrice.

Heather Munroe-Blum est la mieux payée des recteurs du Québec. Sa rémunération (en incluant salaire et allocation de dépenses) dépasse les 500 000$.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer