Pas de transport ferroviaire de pétrole à Lac-Mégantic en 2016

Une pétition lancée par le regroupement réclamant l'arrêt... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Une pétition lancée par le regroupement réclamant l'arrêt du transport de produits dangereux sur les voies ferrées avait récolté près de 3000 signatures en septembre dernier.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Tragédie à Lac-Mégantic

Actualité

Tragédie à Lac-Mégantic

Un convoi ferroviaire transportant du pétrole brut a explosé à Lac-Mégantic, le 6 juillet, faisant plusieurs morts et rasant la quasi-totalité du centre-ville historique de cette municipalité. »

Aucun train transportant du pétrole ne traversera Lac-Mégantic en 2016 par «respect pour les citoyens», a assuré samedi le ministre fédéral des Transports Marc Garneau, en entrevue avec La Presse. Le transport ferroviaire de pétrole devait reprendre ce mois-ci, deux ans et demi après le tragique déraillement qui a fait 47 morts, mais le transporteur Central Main & Québec Railway (CMQR) a accepté de repousser l'échéance à l'an prochain.

«C'est une bonne nouvelle pour la population», se réjouit Robert Bellefleur, porte-parole de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire. Une pétition lancée par le regroupement réclamant l'arrêt du transport de produits dangereux sur les voies ferrées avait récolté près de 3000 signatures en septembre dernier. Durant l'été, plus de 200 citoyens avaient manifesté à Lac-Mégantic pour dénoncer le retour imminent du pétrole. 

Le Méganticois espère maintenant que le ministre Garneau va s'engager à réparer les rails vétustes de la ville et à construire une voie ferroviaire de contournement du centre-ville. «Le train est devenu un symbole de mort. Toutes les fois qu'on voit un train avec des camions-citernes qui rentre au centre-ville, on a les fesses serrées. Il y a un traumatisme, et la voie de contournement, ça permettrait de sécuriser la population», soutient Robert Bellefleur. 

Le ministre Marc Garneau assure qu'il suit de «très près» le dossier, mais qu'il attend les résultats de l'étude de faisabilité lancée il y a près d'un an avant de prendre une décision sur ce projet d'envergure. «On a hâte de voir quels seront les résultats», dit le ministre, qui fait de la sécurité ferroviaire une «priorité majeure» de son mandat.

«Ça rassure les gens et ça donne confiance à ceux qui ont des projets de les réaliser. Mais en parallèle, on ne va jamais laisser tomber la pression sur le projet de voie de contournement. C'est une solution plus viable à long terme», estime Stéphane Lavallée, directeur du Bureau de reconstruction du centre-ville de Lac-Mégantic. 

C'est pour inaugurer ce nouveau pôle d'informations pour les citoyens et les promoteurs que le ministre Garneau était de passage à Lac-Mégantic hier après-midi. Il a annoncé l'octroi de 1,9 million pour le fonctionnement du Bureau de reconstruction du centre-ville de Lac-Mégantic pendant trois ans, au nom du ministre du Développement économique Savdeep Bains.

«J'étais là non seulement pour annoncer l'argent du gouvernement, mais aussi pour rassurer tout le monde que le gouvernement fédéral se penche très sérieusement sur des mesures pour continuer d'améliorer la sécurité ferroviaire», explique le ministre Garneau.

Selon le ministre des Transports, le Bureau sera une «contribution importante» pour la reconstruction de Lac-Mégantic. «Même si c'est important de faire un devoir de mémoire pour cette tragédie, il est également important de commencer le processus de rebâtir, non seulement la vie des gens, mais aussi la Ville elle-même et la communauté», affirme-t-il.

Le directeur du Bureau, Stéphane Lavallée, croit que la «reconstruction est déjà bien enclenchée» et que cette terrible tragédie demeure une «occasion pour nous de revoir nos choix collectifs, de revoir nos façons de travailler et d'envisager notre développement avec un oeil nouveau». Déjà, cinq projets majeurs appuyés par le Bureau sont en chantier ou seront lancés dans les prochains mois à Lac-Mégantic.

Il n'a pas été possible de parler avec un représentant de CMQR hier.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer