Lac-Mégantic: Québec ignore combien coûtera la reconstruction

Québec a dépensé 124 millions jusqu'ici pour venir en aide à Lac-Mégantic, mais... (Photo Paul Chiasson, Archives PC)

Agrandir

Photo Paul Chiasson, Archives PC

(QUÉBEC) Québec a dépensé 124 millions jusqu'ici pour venir en aide à Lac-Mégantic, mais le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, ignore quelle sera la facture finale de la reconstruction.

Au terme de la première réunion d'un comité interministériel sur la relance de Lac-Mégantic, le ministre Moreau a fait le point sur les dépenses engagées par le gouvernement depuis la tragédie ferroviaire qui a fait 47 morts le 6 juillet dernier.

La somme de 124 millions, investie jusqu'ici, n'est qu'un montant préliminaire. La note finale, elle, est inconnue. 

« Lorsqu'on connaîtra les intentions d'aménagement à long terme de la municipalité, on sera mieux à même d'évaluer ces coûts », a expliqué le ministre Moreau. 

La Ville doit en effet présenter en juin un plan particulier d'urbanisme, dans lequel elle définira de quelle manière elle souhaite rebâtir son centre-ville dévasté par le déraillement et l'incendie d'un train transportant du pétrole. 

Selon une compilation faite par Québec et révélée par La Presse samedi, la catastrophe de Lac-Mégantic coûtera près de 410 millions aux gouvernements fédéral et provincial

La Presse a révélé la semaine dernière que l'Unité permanente anticorruption enquête sur la manne de contrats qui est tombée sur Lac-Mégantic au lendemain de la tragédie qui a fait 47 morts.

Le ministre Moreau promet que son gouvernement sera « intraitable » si l'escouade policière met à jour des stratagèmes douteux dans l'attribution de marchés publics.

« Si d'aventure des gens ont profité de la mésaventure incroyable et triste des gens de Lac-Mégantic pour essayer de s'enrichir illégalement, j'espère qu'ils seront non seulement démasqués par l'UPAC avec les moyens dont l'UPAC dispose, mais que l'État prendra tous les moyens nécessaires pour s'assurer qu'ils soient poursuivis et punis selon toute la rigueur de la loi », a-t-il dit.

Voie de contournement 

Le gouvernement Couillard n'a par ailleurs pas encore décidé s'il financera la construction d'une voie de contournement qui permettrait que les trains évitent de traverser le centre-ville de Lac-Mégantic.

« Il n'y a pas de décision de prise à l'égard de la voie de contournement à l'heure actuelle », a indiqué le ministre. 

L'acquéreur de la Montreal Maine & Atlantic, Fortress, souhaite transporter du pétrole sur le chemin de fer, un projet qui se heurte à une forte résistance chez les résidants de Lac-Mégantic.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer