Colette Roy-Laroche réjouie de sa mission à Washington

La mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, codirige une... (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

La mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, codirige une mission canado-américaine sur la sécurité ferrovière à Washington pour deux jours.

Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Tragédie à Lac-Mégantic

Actualité

Tragédie à Lac-Mégantic

Un convoi ferroviaire transportant du pétrole brut a explosé à Lac-Mégantic, le 6 juillet, faisant plusieurs morts et rasant la quasi-totalité du centre-ville historique de cette municipalité. »

Richard Hétu, COLLABORATION SPÉCIALE
La Presse

(WASHINGTON) La mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, s'est réjouie de sa rencontre ce matin avec des hauts responsables du département américain des Transports, première étape de sa mission de deux jours à Washington pour y promouvoir l'adoption de lois et de normes plus sévères en matière de sécurité ferroviaire.

«J'ai senti beaucoup de sympathie et d'écoute de la part des différentes personnes présentes», a-t-elle déclaré après sa rencontre avec le secrétaire adjoint des Transports, Victor Mandez, et le responsable de la Federal Railroad Administration.

La mairesse de Lac-Mégantic codirige une mission à Washington de la Coalition municipale transfrontalière pour la sécurité ferroviaire qui regroupe des maires du Québec, du Nouveau-Brunswick et des États-Unis. Après avoir présenté les demandes de la coalition en matière législative, elle a exposé aux hauts responsables du département américain des Transports les conséquences de la tragédie vécue par sa communauté sur les plans humain, environnemental et économique.

Vers la fin de la rencontre, le secrétaire des Transports, Anthony Foxx, a tenu à saluer les membres de la mission canado-américaine, ce qui n'était pas prévu au programme.

«Je me réjouis du fait que, de ce côté-ci de la frontière, on est en train de faire une réflexion, je dirais même une avancée importante dans la sécurité ferroviaire», a déclaré la mairesse québécoise, dont la municipalité a perdu 47 âmes en juillet dernier lors du déraillement d'un convoi contenant 100 tonnes de pétrole brut. 

 

«On est en train de regarder de façon intégrée les différentes problématiques, tant au niveau des opérations, de l'entretien des rails, de la sécurité des wagons, qu'au niveau de la réglementation et de l'identification des produits qui se promènent sur notre territoire.»

Colette Roy-Laroche et son groupe poursuivront demain leur mission à Washington en se rendant au Capitole, où ils rencontreront des élus du Congrès.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer