Taxes

la liste:9416:liste;la boite:1697009:box

Comment se porte votre compte de taxes?

LaPresse.ca vous propose une carte interactive vous présentant d'un coup d'oeil toutes les données compilées sur les hausses de taxes et les comptes de taxes moyens.
Vous pourrez ainsi constater de visu les hausses de taxes dans votre municipalité depuis 2006.

Source des données sur les taxes et la population: ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
Source des données géographiques de la carte: ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec (février 2011)

Compilation des données: Pierre-André Normandin
Conception de la carte: Thomas de Lorimier

Cette page
Intégration: Mauro Valdès
Design: Michel Cusson

Code de couleur

Vert: baisse de taxes

Bleu: hausse inférieure à l'inflation

Jaune: plus d'une fois l'inflation

Orange: plus de deux fois l'inflation

Rouge: plus de trois fois l'inflation

Méthodologie

Taxes foncières, taxes de secteur, taxes sur les égouts, taxes sur la collecte des déchets: les municipalités peuvent imposer jusqu'à 38 types de taxes différentes à leurs citoyens. Difficile, dans ce contexte, de comparer les taxes municipales imposées par les villes québécoises. Mais pas impossible.

La Presse s'est prêtée à l'exercice en utilisant les centaines de données que les Villes doivent fournir chaque année au ministère des Affaires municipales (MAMROT). Nous avons ainsi pu calculer le compte de taxes moyen pour 1062 des quelque 1100 municipalités québécoises pour les années 2011 et 2006. Une quarantaine de villes manquent à l'appel, n'ayant pas transmis à temps leurs données au MAMROT en 2006 ou en 2011. C'est ce qui explique que certaines zones sont vides dans notre carte. Les territoires autochtones et les territoires non organisés (TNO) ne sont également pas présents dans notre visualisation. La comparaison avec l'année 2006 a été choisie en raison des défusions qui rendent hasardeuses toute comparaison avant cette date, les limites de plusieurs municipalités ayant considérablement changé.

Pour établir le compte de taxes moyen, nous avons utilisé le taux global de taxation uniformisé (TGTU). Le ministère a développé cet outil pour fusionner les différentes taxes que les villes peuvent imposer à leurs citoyens. Le TGTU exclut néanmoins quelques nouvelles taxes, comme celle sur les immatriculations introduite dans le budget 2011 de Montréal.

Nous avons ensuite calculé la valeur moyenne des maisons dans les villes selon la même formule que le MAMROT qui demande aux villes de lui fournir le nombre de maisons unifamiliales et leur valeur totale. Le croisement du TGTU et de la valeur moyenne des maisons donne le compte de taxes.

Enfin, nous avons comparé nos données à celles du MAMROT. Le ministère effectue en effet cet exercice chaque année, mais biffe le nom des villes pour éviter les comparaisons. Nos données concordent.

En dernier lieu, nous avons utilisé les données géographiques du Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec (MNRF) pour visualiser sur une carte du Québec, avec Google Fusion Tables, les données que nous avons compilées. Les coordonnées géographiques du MNRF quant aux frontières des villes datent de février 2011.