SharQc, 5 ans plus tard

la liste:11537:liste

SharQc, 5 ans plus tard

Alors qu'on dénombrait environ 115 membres en règle des Hells Angels au Québec en 2009, avant l'opération SharQc, il y a en actuellement 8 en liberté totale, sans condition.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Les Hells se relèvent péniblement

Daniel Renaud
La Presse

Cinq ans après avoir été pratiquement rayés de la carte au Québec lors de l'opération SharQc, les... »

  • Salvatore Cazzetta, le numéro un des Hells au Québec

    En octobre 2008, La Presse a écrit, citant des sources policières, que Salvatore Cazzetta... »

  • Des bunkers disparus

    Depuis que leurs locaux (bunkers) ont été fermés lors de l'opération SharQc, les Hells Angels n'en... »

  • Cinq groupes sympathisants

    Voici un portrait de cinq groupes sympathisants des Hells Angels. »

  • La quadrature du cercle

    Un superprocès, c'est la « quadrature du cercle ». L'image est de l'ex-juge Bernard Grenier,... »

  • Deux visions qui s'opposent

    Cinq ans après la plus vaste opération antimotards du Canada, les superprocès découlant de... »

Autres articles sur SharQc, 5 ans plus tard


  • Quatre questions au juge Boilard

    Jean-Guy Boilard est le juge le plus célèbre de sa génération. À la fois impitoyable et juste, il... »

publicité

Les plus populaires >

Carambolage à basse vitesse au centre-ville, deux autobus impliqués
Deux morts, un blessé et une poursuite policière
Des figurines retrouvées après 25 ans, le proprio recherché
Donald Trump discute climat avec Al Gore
Deux morts, un blessé et une poursuite policière
Trump continue de recruter et critique la Chine
Valérie Plante veut briser le plafond de verre
Drame de Polytechnique: 27 ans après, une victime continue de se confier
Pékin lance un avertissement à Trump
Cirque: le technicien décédé est le fils de Gilles Ste-Croix
L'ex-leader de Femen Québec arrêtée à New York pour prostitution
Exclusif Coup dur pour les radars photo: plusieurs constats pourraient être annulés

Question du jour

Les chefs des syndicats représentant les policiers municipaux du Québec se disent prêts à utiliser «tous les moyens légaux possibles» pour s'opposer au projet de loi sur les régimes de retraite dans le secteur public. Qu'en pensez-vous?

Questions précédentes