Magnotta a posté des parties de corps le soir du 25 mai

L'avocat de Magnotta Me Luc Leclair.... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'avocat de Magnotta Me Luc Leclair.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Procès Magnotta

Actualité

Procès Magnotta

Luka Rocco Magnotta, âgé 29 ans, a été l'objet d'une chasse à l'homme sans précédent dans l'histoire du SPVM. Il fait face à cinq chefs d'accusation graves, notamment de meurtre prémédité, relativement à l'assassinat et le démembrement de Jun Lin, un étudiant chinois. »

Sur le même thème

Les boîtes qu'il avait achetées le matin étaient trop petites pour ce qu'il voulait envoyer, a expliqué Luka Rocco Magnotta, en demandant un remboursement au comptoir postal de la pharmacie Jean Coutu. Du coup, il a acheté d'autres boîtes, et est revenu plus tard dans la journée du 25 mai 2012, pour poster deux colis, qui contenaient une main et un pied de Lin Jun.

>>> Cliquez ici pour consulter la facture de la transaction

C'est ce qui se dégage des témoignages qui ont été entendus et des vidéos qui ont été montrées, ce matin, au procès de Luka Rocco Magnotta. Ces transactions ont eu lieu à la pharmacie Jean Coutu située sur l'avenue Queen Mary, près de Décarie. Magnotta a acheté cinq petites boîtes à 9h51 le matin du 25 mai 2012. Il est revenu à 13h48 pour se faire rembourser et en acheter des plus grands. Et il est revenu une troisième fois à 19h11 pour poster deux boîtes blanches de grandeur identique. On ignore si ces boîtes étaient adressées aux partis politiques d'Ottawa, ou aux écoles de Vancouver. On sait que les pieds et les mains de la victime ont été envoyés par la poste.

Lors de ces transactions, Magnotta était filmé par les caméras de surveillance de la pharmacie. Il y en avait 21 dans le magasin, a expliqué René Tremblay, assistant gérant à la pharmacie.

Magnotta à la pharmacie

L'employé qui travaillait au comptoir postal, et qui a servi M. Magnotta ce fameux jour, est aussi venu témoigner. Vu l'heure tardive, à laquelle Magnotta est venu porter ses colis, le vendredi, ceux-ci sont restés au comptoir postal jusqu'au lundi, a-t-on appris.

Un peu avant la pause du midi, c'est Nadie Paoliello, une policière affectée à la section des crimes technologiques du SPVM, qui a commencé à témoigner. Le soir du 29 mai 2012, elle a été avisée qu'une vidéo de meurtre avait commencé à circuler sur Internet, sur deux sites gores. Elle devait retrouver l'auteur et demander aux sites d'enlever la vidéo. Elle a obtenu une bonne collaboration du site Heaven666. L'autre site était Bestgore.com. Mme Paoliello continuera son témoignage cet après-midi.

Rappelons que M. Magnotta est accusé entre autres du meurtre et démembrement de l'étudiant chinois Lin Jun, survenu le 25 mai 2012. Le tronc et les membres de la victime ont été trouvés le matin du 29 mai 2012, dans un tas d'ordures près de l'immeuble où résidait l'accusé.

Live Blog Procès Magnotta: notre couverture en direct
Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer