Reports de trimestre confirmés

Au collège Maisonneuve, professeurs et élèves ont érigé... (Photo: Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

Au collège Maisonneuve, professeurs et élèves ont érigé un blocus pour contrer une injonction, le 1er mai.

Photo: Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Dossiers >

Conflit étudiant

Actualité

Conflit étudiant

Le gouvernement de Jean Charest a décidé d'augmenter les droits de scolarité de 1625 dollars en cinq ans, une hausse décriée par des dizaines de milliers d'étudiants. »

Après trois mois de grève, le scénario appréhendé dans plusieurs cégeps et universités se concrétise. Des établissements ont annoncé officiellement aux étudiants et cégépiens qu'ils devront rentrer en classe durant l'été.

Au collège de Maisonneuve, la direction générale a fait savoir que le trimestre d'hiver ne se terminera pas avant le 6 juillet. Des cours seront donnés quatre samedis consécutifs, les journées seront prolongées et seul le congé de la Fête nationale du Québec sera maintenu.

Ce scénario est celui qui ralliait les gens sur le plan pédagogique, explique le directeur général, Réginald Lavertu. «N'importe quelle solution qui permettait d'éviter un découpage (du trimestre) en trois blocs était vraiment la solution favorite de tous les intervenants», a-t-il dit.

Ce scénario devra toutefois être autorisé par la ministre de l'Éducation, Line Beauchamp. Les cégeps doivent en effet offrir deux trimestres de 82 jours chacun entre le 1er juillet et le 30 juin.

Cette échéance du 6 juillet partait du principe que les quelque 6000 cégépiens retourneraient en classe le 14 mai. Or, la grève a été reconduite avec une forte majorité hier - 1035 étudiants pour la reconduction, 540 contre et moins de 15 abstentions.

Le coût de ces décisions n'est pas encore chiffré, affirme M. Lavertu. La facture devra tenir compte de l'ajout de mesures de sécurité au collège, de la perte de revenus en raison d'activités suspendues, notamment la location de locaux à divers organismes. De même que des frais juridiques concernant des injonctions.

De son côté, la direction du collège Montmorency a annoncé que si les cégépiens rentrent en classe lundi, ils peuvent espérer terminer le trimestre le 30 juin. Ils auront toutefois des cours le soir et le samedi. Ces modifications au calendrier scolaire coûteront au moins 300 000$, a indiqué la direction.

Si la grève n'est pas terminée le 14 mai, les cégépiens devront finir leur trimestre au retour des vacances, en août. Le trimestre d'automne sera alors reporté de plusieurs semaines.

Les étudiants en droit de l'Université du Québec à Montréal ont pour leur part été informés que ceux qui espéraient terminer leur baccalauréat au cours de l'été ne pourront le faire. Le doyen de la faculté a indiqué qu'il est impossible de recruter des professeurs pour la saison estivale.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer