Manifestation pacifique d'étudiants en colère

Dossiers >

Conflit étudiant

Actualité

Conflit étudiant

Le gouvernement de Jean Charest a décidé d'augmenter les droits de scolarité de 1625 dollars en cinq ans, une hausse décriée par des dizaines de milliers d'étudiants. »

La manifestation étudiante de samedi soir réunit quelques... (Photo: Alain Décarie, collaboration spéciale)

Agrandir

La manifestation étudiante de samedi soir réunit quelques milliers de personnes.

Photo: Alain Décarie, collaboration spéciale

 

Philippe Teisceira-Lessard et Hugo Pilon-Larose
La Presse

Pour une cinquième soirée consécutive, les étudiants ont sillonné les rues du centre-ville de Montréal et du Plateau-Mont-Royal afin d'exprimer leur mécontentement face à la hausse des droits de scolarité.

Sur la page Facebook de cette manifestation intitulée «Kalis de grosse manif samedi soir round V», on conviait les gens contre la proposition du gouvernement à prendre la rue. Une foule estimée à environ 4000 personnes a répondu à l'invitation.

Même si le trajet a été improvisé au fur et à mesure de la soirée, la volonté de plusieurs étudiants de manifester pacifiquement a été entendue. La marche s'est entièrement déroulée dans le calme. Aucun incident et aucune arrestation ne sont à déplorer, ont expliqué les autorités montréalaises.

Seul verre fracassé samedi soir: une bouteille de vitre a été lancée sur la foule depuis une fenêtre au coin du boulevard Saint-Laurent et de la rue Sainte-Catherine, créant immédiatement une vive réaction parmi les étudiants mécontents.

Marche à contresens

Après avoir visité plusieurs secteurs du centre-ville, les manifestants ont décidé d'emprunter la rue Sainte-Catherine et de se rendre à la Place des festivals à contresens, malgré l'avis contraire du SPVM.

À l'aide de microphones, les policiers ont demandé aux têtes dirigeantes du cortège de respecter les règlements municipaux. Le cortège a obéi quelques intersections plus tard en quittant la rue.

Comme vendredi soir, une vingtaine de policiers casqués ont marché à droite du contingent de tête. Mais la concentration de manifestants masqués samedi soir n'y était pas aussi forte que vendredi.

Après avoir fait l'objet de frappes ciblées vendredi soir, les casseurs semblent avoir décidé de se faire moins visibles.

Seul moment de tension: une bonne vingtaine de policiers antiémeutes ont été appelés à bloquer l'accès au pont Jacques-Cartier, alors que le convoi descendait la rue Papineau vers le sud. Ils ont été hués par les protestataires.

Jusqu'à tard dans la nuit

La marche s'est terminée à presque une heure du matin. Le Service de police de la ville de Montréal a bloqué la progression des quelques dizaines de manifestants qui continuaient à marcher sur la rue Sainte-Catherine malgré le départ de la grande majorité du convoi.

Les manifestants se sont alors assis en plein milieu de la rue pour tenir une «assemblée générale» improvisée et scander des slogans. Ils se sont ensuite dispersés, non sans avoir lancé quelques insultes aux forces de l'ordre.

***

Fil des événements

21h10 - Les manifestants quittent le parc Émilie Gamelin en direction Berri Nord.

21h21 - Les manifestants tournent en direction ouest sur la rue Cherrier. Comme hier, une quinzaine de policiers marchent à droite de la tête de la manifestation.

21h28 - Les manifestants tournent sur la rue Sherbrooke en direction Ouest.

21h29 - Le SPVM affirme sur son compte Twitter que les étudiants collaborent avec les policiers concernant leurs intentions de trajet.

21h50 - Trois manifestants crient «on prend Ste-Catherine». Les manifestants tournent par la suite sur la rue Peel, direction Sud. Ce virage ne semblait pas connu des policiers.

21h53 - Le SPVM ne bloque pas l'accès à la rue Ste-Catherine et les manifestants tournent sur l'artère commerciale en direction Est.

22h00 - Les manifestants tournent sur la rue University pour atteindre le boulevard René-Lévesque, qu'ils empruntent en direction Est. Le SPVM annonce qu'il identifie de façon préventive des gens qui sont vêtus de noir et qui portent des masques.

22h14 - La foule ne se rétrécit pas avec le temps qui passe. Les manifestants empruntent le boulevard Saint-Laurent en direction Nord.

22h23 - Les manifestants décident de ne pas respecter les consignes du SPVM, qui demandait de marcher dans le sens de la circulation. Les policiers demandent aux manifestants de respecter la réglementation municipale et de choisir un autre trajet.

22h28 - Les manifestants choisissent de terminer la marche à contresens et empruntent la rue Union, suivant le sens de la circulation.

22h30 - Les manifestants scandent «Charest! Dehors! On va te trouver une job dans le nord!», souvent entendu lors des récentes manifestations. La marche tourne sur le boulevard René-Lévesque, pour aller rejoindre la rue University.

22h41 - Les manifestants prennent la rue Notre-Dame en direction Est dans le Vieux-Montréal. La rue est très étroite. La foule ne semble pas avoir de trajet prédéterminé, alors que certains se vantent de contrôler le convoi en criant gauche ou droite.

22h50 - Les manifestants empruntent le boulevard St-Laurent en direction Nord, poursuivant leur marche dans le Quartier chinois.

23h00 - Une bouteille de vitre a été lancée sur la foule depuis une fenêtre au coin du boulevard Saint-Laurent et de la rue Sainte-Catherine, créant immédiatement une vive réaction parmi les étudiants mécontents.

23h25 - Les manifestants tournent sur l'avenue du Mont-Royal en direction Est. Tout se passe sans grabuge et la manifestation est toujours légale et encadrée par le SPVM.

23h33 - Les manifestants marchent sur la rue St-Denis en direction Sud. Sur leur passage, les réactions sont diverses. Certains applaudissent la foule, alors que d'autres montrent clairement leur mécontentement de les voir passer.

23h48 - La Sûreté du Québec protège le poste de police 38 du SPVM sur la rue Rachel. La manifestation se poursuit dans le calme.

24h00 - Les manifestants marchent sur la rue Sherbrooke en direction Est.

24h02 - Il ne reste que quelques centaines de manifestants dans la foule, qui a sensiblement diminué depuis les 15 dernières minutes.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer