Zampino demande une ordonnance de non-publication

L'ex-président du comité exécutif de la Ville de... (PHOTO LA VOIX DE L'EST)

Agrandir

L'ex-président du comité exécutif de la Ville de Montréal Frank Zampino.

PHOTO LA VOIX DE L'EST

Partager

Bruno Bisson
La Presse

Les avocats de l'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal Frank Zampino, accusé de fraudes et d'abus de confiance dans l'affaire du Faubourg Contrecoeur, ont demandé hier à la commission Charbonneau que le témoignage de la policière Isabelle Toupin, de la Sûreté du Québec, prévu cette semaine, soit entendu sous ordonnance de non-publication.

Selon la requête déposée à la Commission, Mme Toupin fera état des découvertes des enquêteurs réalisées dans le cadre de l'enquête Faufil, qui a mené à l'arrestation de M. Zampino et de plusieurs autres personnes, dont l'ancien responsable du financement d'Union Montréal Bernard Trépanier et l'homme d'affaires Paolo Catania, président de Constructions F. Catania.

«Compte tenu du fait que l'inspecteur Toupin sera appelé à témoigner et qu'on n'a fourni aucun renseignement sur le contenu de ce témoignage, ni aucun résumé de la preuve permettant d'évaluer la portée du témoignage de l'enquêteur Toupin, le requérant n'est pas en mesure de déterminer quelle portion du témoignage éventuel ne concerne pas les accusations qui le visent», plaident les avocats de M. Zampino.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer