Rencontres privées des acteurs du Faubourg Contrecoeur

Le controversé projet du Faubourg Contrecoeur, dans l'est... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Le controversé projet du Faubourg Contrecoeur, dans l'est de la ville, lors de sa construction.

Photo archives La Presse

Partager

Sept des neuf personnes arrêtées relativement au scandale du Faubourg Contrecoeur, le 17 mai 2012, ont eu des rencontres au club privé 357c entre janvier 2005 et novembre 2006. Le projet était alors en phase de planification à la Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM).

Paolo Catania

Membre du club 357c et président de la firme Construction F. Catania, il a organisé la plupart des rencontres. Son entreprise a présenté une soumission pour le projet Faubourg Contrecoeur le 5 décembre 2006, quelques jours seulement après les dernières rencontres révélées hier par la Commission. Son offre a été jugée la plus avantageuse 10 jours plus tard (voir Daniel Gauthier). Trois chefs d'accusation ont été déposés contre lui.

Frank Zampino

L'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal a eu trois dîners privés au club 357c. Il a été invité à deux reprises par Paolo Catania, en mai et en octobre 2006. Moins de deux mois après cette dernière rencontre, le comité exécutif de la Ville de Montréal a approuvé la vente de terrains du Faubourg Contrecoeur à Construction F. Catania. Il a été arrêté le 17 mai 2012. Quatre chefs d'accusation ont été déposés contre lui.

Martial Filion

Ancien chef de cabinet du maire Gérald Tremblay. Il est président de la Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM), qui a été mandatée par l'exécutif de la Ville pour planifier le développement du Faubourg Contrecoeur. Il fait face à trois chefs d'accusation.

Bernard Trépanier

Proche de Frank Zampino, surnommé «Monsieur 3%» lorsqu'il était directeur du financement du parti politique du maire Gérald Tremblay, Union Montréal, entre 2004 et 2006. Il était présent à la rencontre du 24 novembre 2006 avec trois dirigeants de la firme de Paolo Catania et un acteur-clé du dossier, Daniel Gauthier. Cinq accusations ont été déposées contre lui.

Daniel Gauthier

Président de Gauthier Biancamano Bolduc, aujourd'hui Plania, filiale de Dessau. Cette firme a produit le plan directeur du Faubourg Contrecoeur, à la demande de la SHDM (voir Martial Filion). Il a rencontré trois dirigeants de Construction F. Catania au club 357c le 24 novembre 2006. Moins d'un mois plus tard, le 15 décembre 2006, un comité de sélection, dont il était membre, a recommandé l'acceptation du projet de F. Catania au comité exécutif de la Ville. Quatre chefs d'accusation ont été déposés contre lui.

Pasquale Fedele

Ex-vice-président de Construction F. Catania, il a organisé quatre rencontres privées avec des fonctionnaires de la Ville, Robert Marcil et Luc Leclerc. Il était présent le 24 novembre 2006 quand trois dirigeants de l'entreprise ont rencontré un des membres du comité de sélection du Faubourg Contrecoeur, Daniel Gauthier, avec un proche de Frank Zampino, Bernard Trépanier. Deux chefs d'accusation ont été déposés contre lui.

André Fortin

Directeur général de Construction F. Catania au moment de l'achat de terrains du Faubourg Contrecoeur. Il était présent à la rencontre du 24 novembre 2006, avec Paolo Catania, Daniel Gauthier et Bernard Trépanier. Deux chefs d'accusation ont été déposés contre lui.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer