Carte de l'amiante

la liste:9714:liste;la boite:1785046:box

Où est l'amiante dans les bâtiments publics?

LaPresse.ca vous propose une carte interactive vous présentant d'un coup d'oeil
toutes les données compilées sur l'amiante dans les bâtiments publics depuis 2005.
Chaque point sur la carte représente un appel d'offres public sur un bâtiment ou pour une institution.

Source : SEAO
Crédits : La Presse, Société pour vaincre la pollution

Compilation des données: Charles Côté
Conception de la carte: Thomas de Lorimier

Avec la collaboration de: Romain Côté

Intégration: Mauro Valdès
Design: Michel Cusson

Code de couleur

Rouge: Secteur de l'éducation

Jaune: Secteur de la santé

Bleu: Secteur municipal

Vert: Autres secteurs

Méthodologie

Avec l'aide de la Société pour vaincre la pollution, La Presse a pu établir une liste de bâtiments publics qui contiennent de l'amiante ou qui en ont contenu dans un passé récent.

Il y a plus de 300 entrées dans la liste. L'information est présentée sous forme de carte. Dans certains cas, le même bâtiment peut faire l'objet de plusieurs appels d'offres. Dans d'autres, le bâtiment visé n'était pas indiqué et le point apparaît sur le siège social de l'institution.

Cette liste est établie à partie des appels d'offres publics par une recherche par mots-clés. Elle donne les noms des institutions, des bâtiments avec leur adresse ou même des locaux qui ont fait l'objet de travaux d'enlèvement d'amiante (ou désamiantage) ou de correctifs aux revêtements d'amiante depuis 2005.

Le numéro de l'appel d'offre est aussi fourni. Il est possible d'en savoir plus sur chacun de ces appels d'offres en utilisant la fonction de recherche du site SEAO (Système électronique d'appel d'offres), accessible au public et gratuit.

Dans bien des cas, il s'agit aussi de travaux en « présence d'amiante » ou en « condition d'amiante », des indications qui sont données aux entrepreneurs afin qu'ils prennent des précautions appropriées.

La liste compilée par La Presse ne donne aucune indication sur l'état actuel des bâtiments, ni sur les dangers qui ont pu exister ou non par le passé.

Les informations pourraient toutefois servir de point de départ en cas de diagnostic de maladie reliée à l'amiante.