«Des anneaux de la paix» formés autour de mosquées à travers le pays

À Toronto, un rabbin a réuni plusieurs groupes... (PHOTO Mark Blinch, REUTERS)

Agrandir

À Toronto, un rabbin a réuni plusieurs groupes pour former des «anneaux de la paix» qui ont ceinturé des mosquées pendant la prière de vendredi.

PHOTO Mark Blinch, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michelle McQuigge
La Presse Canadienne
TORONTO

Plusieurs gestes de solidarité interconfessionnelle sont faits à travers le Canada, dans la foulée de l'attentat meurtrier survenu à la grande mosquée de Québec.

À Toronto, un rabbin a réuni plusieurs groupes pour former des «anneaux de la paix» qui ont ceinturé des mosquées pendant la prière de vendredi.

Yael Splansky, rabbin au temple Holy Blossom de Toronto, a dit espérer que les «anneaux de la paix» contribueront à dissiper une partie de la peur.

Elle précise que ces anneaux sont inspirés de démarches similaires apparues récemment en Europe.

À la suite d'attaques contre des institutions juives en France et en Norvège, des musulmans avaient formé un cercle protecteur autour d'une synagogue d'Oslo en 2015 pour permettre aux Juifs d'aller prier en toute sécurité.

«Aucun Canadien ne devrait avoir peur de se rendre dans son lieu de culte pour prier», a déclaré Mme Splansky lors d'une entrevue. «C'est une image terrifiante. Imaginez des gens pieux qui vont prier en paix, qui prient pour la paix, et qui risquent leurs vies. Les lieux de culte sont sacrés et doivent être protégés.»

La rabbin dit avoir immédiatement envoyé un mot de soutien à l'imam du Centre culturel islamique de Québec après la fusillade de dimanche dernier, mais a tout de même senti le besoin d'en faire plus.

En discutant avec des rabbins qui ont des liens avec certaines mosquées de Toronto, ceux-ci ont tout de suite démontré un grand intérêt. L'initiative a également permis de bâtir de nouveaux liens entre les deux communautés, explique Mme Splansky.

Une démonstration similaire était prévue autour d'une mosquée de Saint-Jean, à Terre-Neuve, alors que des citoyens prévoyaient former un «bouclier humain» pendant la prière du vendredi.

L'événement a même été appuyé par la Commission des droits de la personne de Terre-Neuve-et-Labrador. «Agissons pour défier les racines qui sont à l'origine de la haine, ce qui inclut l'ignorance et les préjugés», mentionne la Commission dans un communiqué.

De son côté, une organisation islamique a décidé de lancer une campagne pour permettre aux Canadiens d'en apprendre plus sur l'Islam.

L'initiative de l'association Ahmadiyya Muslim Jama'at a mené à l'ouverture de quelque 70 lieux de culte à travers le pays pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de rencontrer des musulmans, poser des questions sur l'Islam ou encore démontrer leur solidarité dans la foulée de l'attentat de Québec.

Au moins trois écoles secondaires juives ont annoncé leur intention de former un bouclier humain autour des quartiers généraux de l'association, situés dans le nord de Toronto.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer