Attentat au parlement: la GRC remettra des médailles aux agents présents

La GRC soulignera ainsi « la bravoure, le dévouement... (PHOTO CHRIS WATTIE, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La GRC soulignera ainsi « la bravoure, le dévouement et la vivacité d'esprit » de tous ces agents, lors d'une cérémonie privée le 23 novembre prochain, au quartier général de la police fédérale, à Ottawa.

PHOTO CHRIS WATTIE, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentat à Ottawa

Actualité

Attentat à Ottawa

Le 22 octobre 2014, des coups de feu ont été tirés sur la colline parlementaire, à Ottawa. »

La Presse Canadienne
OTTAWA

La Gendarmerie royale du Canada remettra des médailles de bravoure aux 20 policiers et agents de sécurité des Communes qui étaient présents lors des événements du 22 octobre 2014 au parlement.

La GRC soulignera ainsi « la bravoure, le dévouement et la vivacité d'esprit » de tous ces agents, lors d'une cérémonie privée le 23 novembre prochain, au quartier général de la police fédérale, à Ottawa.

Le commissaire adjoint de la GRC, Gilles Michaud, a indiqué lundi que ces agents avaient permis d'éviter que d'autres personnes tombent sous les balles du tireur.

Il y a un peu plus d'un an, le 22 octobre, Michael Zehaf Bibeau, qui se réclamait d'une idéologie djihadiste, a tué par balle le caporal Nathan Cirillo, qui montait la garde d'honneur devant le Monument commémoratif de guerre, à Ottawa. Zehaf Bibeau a ensuite fait irruption dans le parlement, tout près, où il a finalement été tué de plusieurs coups de feu.

On attribue habituellement au sergent d'armes de la Chambre des communes à l'époque, Kevin Vickers, d'avoir neutralisé Zehaf Bibeau, mais le travail des autres agents ce jour-là n'a jamais véritablement été souligné par les autorités. M. Vickers, lui, a depuis été nommé ambassadeur du Canada en Irlande.

À l'époque, c'est la GRC qui était responsable de la sécurité sur les terrains du parlement, alors qu'à l'intérieur de l'édifice, cette responsabilité incombait à des agents de la Chambre et du Sénat. Aujourd'hui, un seul service unifié assure la sécurité de toute la colline du Parlement, afin d'éviter la confusion dans les opérations.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer