La défense a fini de plaider au procès de Guy Turcotte

Au début de sa plaidoirie, il y a... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Au début de sa plaidoirie, il y a une semaine, Me Poupart avait annoncé qu'elle serait longue.

Photo Alain Roberge, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Affaire Guy Turcotte

Actualité

Affaire Guy Turcotte

L'ex-cardiologue Guy Turcotte est accusé de la mort de ses enfants, Olivier, cinq ans, et Anne-Sophie, trois ans. »

Me Pierre Poupart a plaidé pendant quatre jours et demi au procès de Guy Turcotte avant de finalement achever son intervention mardi après-midi. L'avocat de M. Turcotte espère que le jury conclura à la non-responsabilité criminelle de son client. Si tel n'était pas le cas, il a rappelé au jury que la Couronne devait prouver la culpabilité de M. Turcotte hors de tout doute raisonnable.

Au début de sa plaidoirie, il y a une semaine, Me Poupart avait annoncé qu'elle serait longue. Et il a tenu parole. Il a repris un à un presque tous les témoignages entendus au procès. Mercredi, il s'est attardé aux témoignages des psychiatres qui ont traité ou évalué son client. Les trois psychiatres qui ont évalué l'état mental de M. Turcotte au moment des faits, ont tous conclu qu'il souffrait d'un trouble d'adaptation.

L'avocat a émis de grandes réserves sur le témoignage de la psychiatre France Proulx, présentée par la Couronne. Celle-ci a conclu que M. Turcotte savait ce qu'il faisait quand il a tué ses enfants. Les deux psychiatres amenés par la défense, Dr Dominique Bourget et Dr Louis Morissette, sont d'avis contraire.

Mercredi, ce sera au tour du procureur de la Couronne René Verret, de plaider. Le juge donnera ensuite ses directives au jury, avant que celui-ci entreprenne ses délibérations.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer