Des psychiatres témoigneront cette semaine au procès de Guy Turcotte

Guy Turcotte... (Archives La Presse)

Agrandir

Guy Turcotte

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Affaire Guy Turcotte

Actualité

Affaire Guy Turcotte

L'ex-cardiologue Guy Turcotte est accusé de la mort de ses enfants, Olivier, cinq ans, et Anne-Sophie, trois ans. »

Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
SAINT-JÉRÔME, Qc

Des psychiatres devraient témoigner cette semaine au procès de Guy Turcotte, accusé du meurtre de ses enfants Olivier, cinq ans, et Anne-Sophie, trois ans.

L'homme de 43 ans a plaidé non coupable aux deux accusations de meurtre prémédité, mais présente une défense de non responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux.

Des psychiatres sont donc attendus pour expliquer l'état mental dans lequel se trouvait l'accusé le soir du drame, le 20 février 2009.

Guy Turcotte a témoigné pendant près de trois jours la semaine dernière sur la détresse psychologique dans laquelle il se trouvait à ce moment.

Il a expliqué qu'il a voulu s'enlever la vie le soir du 20 février et bu du lave-glace - qui contient du méthanol, un alcool toxique - dans ce but. Puis, il a relaté qu'à un certain moment, il «s'est vu mourir» et a «décidé d'emmener ses enfants avec lui», les poignardant à 46 reprises.

Le lendemain, vers 12h30, l'accusé avait une concentration mortelle de méthanol dans son sang, a témoigné une toxicologue.

Le procès de l'accusé se déroule depuis la mi-septembre à Saint-Jérôme, devant un jury de 11 personnes. La Couronne a fait entendre 29 témoins.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer