• Accueil > 
  • Actualités 
  • > SQDC: des agents de sécurité pour vérifier l'âge des clients 

SQDC: des agents de sécurité pour vérifier l'âge des clients

Différents appels d'offres diffusés par la SAQ indiquent... (Photo Noah Berger, archives Associated Press)

Agrandir

Différents appels d'offres diffusés par la SAQ indiquent qu'elle planifie ouvrir « plus ou moins 48 succursales » de sa filiale destinée à la vente de cannabis d'ici août 2019.

Photo Noah Berger, archives Associated Press

Le dispositif de sécurité entourant les succursales de la Société québécoise du cannabis se précise. Ce sont des agents de sécurité travaillant pour une firme externe qui devront « carter tous les clients » pour s'assurer qu'ils sont majeurs, révèle un appel d'offres récemment publié par la SAQ.

CAGES DE SÉCURITÉ

Ces « cages de sécurité » en acier seront installées dans l'arrière-boutique de chacune des succursales. Ces pièces grillagées de 150 à 200 pi2, conçues de façon à « éliminer les possibilités d'intrusion », serviront à stocker les sachets de cannabis préemballé. Aucun pot en vrac ne sera permis, pas même derrière les comptoirs.

AGENTS DE SÉCURITÉ À LA PORTE

Pour entrer dans l'une des 20 boutiques de cannabis que s'apprête à ouvrir la SAQ, les clients devront d'abord montrer une preuve d'âge à l'agent de sécurité posté à l'entrée. Celui-ci devra « refuser l'accès à la succursale des personnes mineures, en état d'ébriété et/ou intoxiquées », précise le document d'appel d'offres. « Contrairement aux succursales de la SAQ, les mineurs n'auront pas le droit d'y entrer, même accompagnés de leurs parents », précise le porte-parole de la future Société québécoise du cannabis, Mathieu Gaudreault. Les agents de sécurité devront aussi « assurer la gestion des files d'attente extérieures », indique le document. « Nous ne prévoyons pas des files d'attente systématiques comme on en voit devant les bars à la mode, mais nous avons voulu prévoir le coup et nous assurer que c'est à eux qu'incombera cette tâche, et non pas au personnel du magasin », explique M. Gaudreault.

PAS DE DONNÉES COLLIGÉES, SAUF EN LIGNE

Le document souligne que les agents devront « carter tous les clients se présentant à la succursale », mais « aucune donnée à leur sujet ne sera colligée », assure M. Gaudreault. En Californie et dans d'autres États américains qui ont légalisé la consommation de cannabis, les dispensaires exigent une numérisation du permis de conduire ou d'une carte d'identité gouvernementale pour autoriser la transaction. « Ce n'est absolument pas dans les plans ici, on ne recueillera même pas le code postal, illustre le porte-parole. On veut juste s'assurer que les clients sont majeurs. » Les clients qui achèteront en ligne sur le site transactionnel de la SQDC devront cependant donner certaines informations personnelles en se créant un profil, reconnaît M. Gaudreault, mais les données de transactions par carte de crédit, qu'elles soient faites en ligne ou en magasin, seront en principe hébergées sur un serveur situé au Canada et ne pourront être partagées avec d'autres pays.

RIDEAU MÉTALLIQUE

Les magasins devront en principe être ouverts 12 heures par jour, 7 jours sur 7. Pour protéger les commerces pendant la nuit, la SQDC prévoir munir leurs devantures de rideaux métalliques grillagés à l'intérieur des magasins. « Un individu pourra au maximum pénétrer un avant-bras dans les interstices », précise l'appel d'offres, qui donne toutefois peu de détails techniques supplémentaires, « étant donné que les locaux ne sont pas encore choisis ».

« PLUS OU MOINS 48 SUCCURSALES » D'ICI AOÛT 2019

Différents appels d'offres diffusés par la SAQ indiquent qu'elle planifie ouvrir « plus ou moins 48 succursales » de sa filiale destinée à la vente de cannabis d'ici août 2019. « Plus ou moins 20 à 30 succursales » supplémentaires seront ensuite ouvertes entre septembre 2019 et août 2020, portant leur nombre total à environ 80. À la date de la légalisation, le 17 octobre prochain, un peu plus d'une vingtaine de magasins devraient ouvrir leurs portes dans les centres urbains de la plupart des régions administratives de la province.

- Avec William Leclerc, La Presse




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer