• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Labeaume exige et obtient une séance d'information avant le G7 

Labeaume exige et obtient une séance d'information avant le G7

Le maire de Québec, Régis Labeaume.... (Photo Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil)

Agrandir

Le maire de Québec, Régis Labeaume.

Photo Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil

(Québec) Le maire de Québec a exigé et obtenu des organisateurs du G7 la tenue d'une séance d'information dans sa ville la semaine prochaine, pour «rassurer» les citoyens et les commerçants inquiets des manifestations.

La Malbaie accueillera le Sommet du G7 les 8 et 9 juin prochains. La ville de Charlevoix sera sous haute surveillance policière pour l'occasion et une clôture de quatre millions de dollars a été érigée autour du Manoir Richelieu. Des équipes de la GRC et de la SQ sont sur place depuis des semaines pour informer les citoyens.

Mais à Québec, où auront lieu la plupart des manifestations, les citoyens manquent d'informations et plusieurs sont inquiets, estime Régis Labeaume. Lors d'un entretien mardi avec le Sherpa du G7, Peter Boehm, le maire de Québec lui a demandé d'organiser une rencontre publique. Elle aura lieu mercredi soir prochain, le 16 mai, dans un endroit qui reste à déterminer.

«Il y a des inquiétudes. Je pense que le but de la rencontre sera de répondre aux inquiétudes et à et apaiser les gens aussi», a expliqué le maire en conférence de presse mercredi.

Plusieurs résidents de Québec se souviennent des manifestations du Sommet des Amériques, au printemps 2001. Mais cette fois-ci, la ville «ne sera pas barricadée», a assuré le maire. «Le monde entier ne sera pas surpris qu'il y ait des manifestations à Québec, il y en a dans tous les G7. Il va y avoir des manifestants, mais ils ne mettront pas la ville à feu et à sang», a fait valoir le maire.

Le chef de l'opposition à l'hôtel de ville de Québec s'est empressé de réagir à l'annonce du maire. Dans un communiqué, Jean-François Gosselin a accusé le maire d'avoir mal informé la population.

«Ce n'est pas la première fois qu'il préfère aller se pavaner dans les médias de Montréal plutôt que de s'occuper de sa ville et de son monde», a déclaré M. Gosselin, en référence à une courte tournée médiatique de Régis Labeaume dans la métropole, notamment pour le tournage de Tout le monde en parle.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer