• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Une usine de cannabis à Montréal obtient le permis de production 

Une usine de cannabis à Montréal obtient le permis de production

Une vue des installations d'Aurora Cannabis, à Montréal.... (Photo La Presse canadienne)

Agrandir

Une vue des installations d'Aurora Cannabis, à Montréal.

Photo La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Une usine de cannabis de Pointe-Claire sur l'île de Montréal, d'une capacité de production annuelle de quatre tonnes, vient de recevoir le feu vert de Santé Canada: elle a annoncé lundi avoir obtenu son permis de production.

Cet emplacement d'Aurora Cannabis devient la deuxième unité de production au Québec à posséder le permis convoité.

Elle doit cependant encore en obtenir un autre, soit celui permettant la vente des substances qu'elle va produire, soit du cannabis séché et de l'huile de cannabis.

Les installations de 40 000 pieds carrés porteront le nom d'Aurora Vie.

Aurora Cannabis a fait l'acquisition de cet emplacement en avril 2017 pour une somme de 7 millions $, au moment où les travaux étaient achevés à 80 pour cent, affirme l'entreprise.

Elle les a depuis complétés, incorporant des améliorations technologiques spécialement conçues pour répondre aux normes de la certification Bonnes pratiques de fabrication (BPF) de l'Union européenne (UE), fait-elle valoir.

La production dans cette installation montréalaise devrait donner de l'emploi à 40 ou 50 personnes, a indiqué en entrevue Cam Battley, le premier vice-président d'Aurora Cannabis.

«Nous sommes impatients de desservir le marché médical et, une fois légalisé, le marché des consommateurs adultes, avec du cannabis de haute qualité cultivé localement», a indiqué dans un communiqué Terry Booth, président et chef de la direction.

L'entreprise prévoit faire une première récolte montréalaise au début de 2018, mais la production aura débuté en 2017, à temps pour l'ouverture officielle de l'usine, prévue pour la fin du mois de novembre, a précisé M. Battley.

Aurora Cannabis veut aussi obtenir le permis d'exportation-importation requis pour approvisionner le marché du cannabis médical en plein essor en l'Allemagne et, ultérieurement, d'autres marchés européens, a-t-il souligné.

L'entreprise possède déjà un établissement en Alberta et un second est en construction dans cette même province.

L'autre établissement québécois ayant été autorisé à produire par Santé Canada est Hydropothecary, situé à Gatineau.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer