• Accueil > 
  • Actualités 
  • > La chaleur accablante affecte de nombreuses régions du Québec 

La chaleur accablante affecte de nombreuses régions du Québec

Le Québec est aux prises, en ce début d'automne, avec de la chaleur comparable... (PHOTO LE SOLEIL)

Agrandir

PHOTO LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Le Québec est aux prises, en ce début d'automne, avec de la chaleur comparable aux périodes de canicules estivales.

Le temps demeure exceptionnellement chaud et humide sur les régions du sud-ouest et du centre du Québec.

Bien qu'il n'y ait pas vraiment de définition scientifique du mot canicule, on affirme dans la société en général qu'il faut trois jours où l'on atteint 30 degrés. Or, c'est ce que l'on a observé depuis dimanche à certains endroits.

Les températures restent élevées même la nuit, comme le souligne le météorologue Alexandre Parent, d'Environnement Canada. Selon lui, quand on atteint 30 degrés dans le jour l'été, il n'est pas rare que, durant la nuit, on tourne autour de 19, 20 ou 21 degrés comme minimum. Or, c'est en plein ce que l'on vit en ce moment.

Cette séquence de temps chaud sans aucune précipitation est exceptionnelle, selon lui. En effet, le nombre de journées consécutives durant lesquelles les températures ont dépassé les normales saisonnières est inédit en cette période de l'année.

À Montréal, depuis le 10 septembre, jour après jour, on est au-dessus des normales saisonnières sans précipitation. Une séquence comme celle-ci n'est pas rare durant l'été, mais ça ne s'est jamais vu en septembre. Selon M. Parent, on vit ainsi juillet en septembre présentement.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer