• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Mandat de grève chez les syndiqués de la Société québécoise des infrastructures 

Mandat de grève chez les syndiqués de la Société québécoise des infrastructures

Des syndiqués travaillant à la Société québécoise des infrastructures (SQI)... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Québec

Des syndiqués travaillant à la Société québécoise des infrastructures (SQI) viennent d'entériner un mandat de grève à la suite d'un vote tenu les 19 et 20 septembre derniers.

Ces quelque 300 travailleurs sont membres du Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) et sont sans convention collective depuis le 31 mars 2015. Ils pourront exercer leur droit de grève dès le 10 octobre.

Le mandat de la Société québécoise des infrastructures est notamment de développer et de gérer un parc immobilier qui répond aux besoins d'organismes publics.

Les syndiqués seront en grève de 17h31 à 7h59 en semaine ainsi que tous les samedis et dimanches.

Richard Perron, président du SPGQ, espère que ce mandat de grève ait un impact sur les négociations avec l'employeur. Il reproche au gouvernement de ne pas saisir l'importance de pouvoir compter sur une expertise compétente et indépendante.

Par exemple, un chargé de projet à la SQI se verra imposer un écart de salaire variant de 27 000 $ à 39 000 $ par an comparativement à ses pairs du secteur municipal ou des autres provinces canadiennes.

Les membres regroupent notamment des conseillers immobiliers, des ingénieurs, des architectes, des évaluateurs agréés et des directeurs de projets.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer