• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Mairie de Laval: un candidat veut autoriser les conseillers à rencontrer les fonctionnaires 

Mairie de Laval: un candidat veut autoriser les conseillers à rencontrer les fonctionnaires

Alain Lecompte, candidat à la mairie de Laval... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Alain Lecompte, candidat à la mairie de Laval

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le candidat à la mairie de Laval Alain Lecompte propose que les conseillers municipaux puissent rencontrer régulièrement les hauts fonctionnaires afin de régler les dossiers locaux, et ce, malgré la ligne hiérarchique existante.

« On reprend notre rôle de décideur », a expliqué hier matin M. Lecompte lors d'une conférence de presse afin d'exposer les grandes lignes de son programme politique.

À la tête de l'Alliance des conseillers autonomes, M. Lecompte, qui est préposé aux bénéficiaires, estime que les façons de faire actuelles doivent être revues complètement. Et qu'importe si les fonctionnaires relèvent de la direction générale, et non pas des politiciens. Les élus doivent pouvoir donner leurs instructions directement aux fonctionnaires, sinon les choses ne bougent pas, a dit M. Lecompte en se basant sur son expérience de quatre ans comme conseiller municipal.

D'autres mesures proposées

L'Alliance s'engage également à adopter de « petites mesures pour mieux vivre à Laval ». Ainsi, elle veut enlever 85 % des panneaux d'interdiction de tourner à droite. Il s'agit, selon lui, d'un « irritant » qui infantilise les conducteurs.

Le parti propose également d'éliminer les bordures de ciment dans les quartiers résidentiels afin d'améliorer entre autres le déneigement ; d'interdire la construction d'écoles et de terrains de soccer dans les parcs ; de revoir le fonctionnement du conseil municipal pour instituer un droit de parole des élus par ordre alphabétique et d'abolir les lignes de parti ; d'obliger les promoteurs immobiliers à planter deux arbres pour chaque nouveau bâtiment ; de construire deux grandes glissades, une dans l'Est et l'autre dans l'Ouest, parce que ce sont des quartiers négligés par l'administration du maire Marc Demers, qui préfère, selon lui, tout concentrer au centre-ville.

Pour ce qui est des taxes municipales, Alain Lecompte se montre prudent. « Les baisser n'est pas un objectif, mais c'est souhaitable. Il faut d'abord se plonger le nez dans le budget », a-t-il précisé.

Jusqu'à présent, l'Alliance des conseillers autonomes compte un candidat à la mairie et deux candidats qui briguent les suffrages comme conseillers municipaux. Le parti souhaite présenter des candidats dans chacun des 21 districts électoraux.

Devant le tribunal en décembre

Alain Lecompte devra comparaître en cour en décembre prochain à la suite d'une plainte pour méfait public. Des policiers de Laval lui ont transmis en main propre l'avis de comparution vendredi dernier. M. Lecompte a démoli à coups de masse six des dix pancartes électorales de son adversaire Jean-Claude Gobé, d'Action Laval, la semaine dernière. Il a été filmé. Selon M. Lecompte, il y avait urgence d'agir face à la « tricherie » de M. Gobé. « M. Gobé a fait du théâtre. Il a joué à la victime. Pendant ce temps-là, on a oublié de dire qu'il avait agi en infraction des règles municipales », a souligné M. Lecompte, qui continue de dénoncer le « calcul politique » d'Action Laval.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer