• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Légalisation du Cannabis: les employés de la SAQ tapent du pied 

Légalisation du Cannabis: les employés de la SAQ tapent du pied

La création d'un monopole d'État de vente de... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, Archives LA PRESSE)

Agrandir

La création d'un monopole d'État de vente de cannabis semblable à la SAQ rapporterait chaque année 457 millions aux coffres de l'État québécois, selon une étude de l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques menée à la demande du syndicat des employés.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, Archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le syndicat des employés de la SAQ presse le gouvernement Couillard de développer au plus vite un modèle d'affaires pour la vente de cannabis.

« Ça prend du temps, créer de telles structures. C'est un travail qui aurait dû être commencé depuis longtemps. Le gouvernement doit faire une consultation à ce sujet au plus vite », demande Katia Lelièvre, vice-présidente du Syndicat des employé-es de magasin et de bureau de la SAQ.

Les 5500 employés de la société d'État ont signifié à maintes reprises depuis un an leur intérêt pour participer à la vente de cannabis récréatif, comme l'annonce le gouvernement Trudeau depuis son élection. « Ce ne sont pas des structures qui se créent en deux mois. Le temps presse », insiste la porte-parole du syndicat.

À la demande du syndicat, l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS) a fait plus tôt cette année une étude concluant que la création d'un monopole d'État de vente de cannabis semblable à la SAQ rapporterait chaque année 457 millions aux coffres de l'État québécois. « On savait depuis longtemps qu'Ottawa allait laisser la distribution aux provinces. Québec n'a à peu près rien fait. [Les responsables] viennent à peine de commencer à pédaler. On aurait aimé entendre Québec clarifier plus tôt la direction qu'il souhaite prendre dans ce dossier », a réagi hier le chercheur Philippe Hurteau, qui a mené l'étude de l'IRIS.

RATTRAPER LE TRAIN EN MARCHE

L'Association pour la santé publique du Québec, groupe indépendant qui rassemble 165 personnes impliquées dans la santé publique, déplore la lenteur du gouvernement québécois à annoncer ses couleurs. « Le train, ça fait longtemps qu'il est parti », lance Émilie Dansereau, chargée de projet de l'organisme.

« Le modèle de distribution que Québec devra mettre sur pied va déterminer beaucoup de choses. Le nombre de boutiques, le type de boutiques, tout ça va avoir une influence majeure sur la consommation », estime Mme Dansereau. Son organisme se montre très favorable à l'idée de confier à un monopole d'État la distribution et la vente de la marijuana.


Ils ont dit...

« Nous, ce qu'on entrevoit, c'est un modèle de magasin séparé, réservé aux 18 ans et plus, dans lequel on trouvera une grande sélection de tous les produits autorisés. Il faudrait utiliser l'expertise de la SAQ. » - Sébastien St-Louis, président de Hydropothecary, seul producteur québécois autorisé de cannabis à des fins médicales

« Je n'ai pas d'inquiétude. Il y a déjà des modèles qui existent dans d'autres États qui ont légalisé la consommation de cannabis, notamment aux États-Unis. Il faudra adapter certaines modalités, mais l'échéance de juillet 2018 ne me fait pas peur. » - Adam Greenblatt, chargé de projet au Québec pour Canopy Growth, le plus important producteur de cannabis médical au pays

« On sent l'influence des lobbies. L'étiquetage va permettre qu'il y ait des logos sur les paquets et ce n'est pas souhaitable. On aurait préféré de véritables paquets neutres. » - Émilie Dansereau, chargée de projet à l'Association pour la santé publique du Québec

« Ils ont fait exactement ce qu'on craignait. En imposant des vérifications d'antécédents criminels [aux producteurs et détaillants], ils excluent de facto des centaines de personnes, comme moi, qui travaillent dans l'univers du cannabis depuis longtemps. C'est paradoxal et décevant. » - Marc-Boris St-Maurice, directeur du Centre compassion et militant pro-marijuana de longue date




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer